Uncategorized - 3rd May 2017
Tags:

Canada, la route pittoresque

Nose Hill

Declan et Sheila Hynes ont récemment eu une vacance pittoresque au Canada, et ils aimeraient prendre quelques moments pour nous remercier de notre hospitalité!

 

Est-ce que nous avons des touristes avec nous aujourd’hui?

 

Si vous avez déjà fait quelques événements parkrun, vous avez donc entendu la personne qui fait le briefing demander s’il y a des nouveaux, et aussi, s’il y a des touristes. Pendant que j’ai assisté à plusieurs parkruns qui n’étaient pas « mon parkrun local », de Griffeen et plus tard Castletown en Irlande, j’avais seulement assisté à des parkruns qui étaient à une petite distance de voiture de chez moi, ou à un parkrun qui était près d’où on était en visite pour la fin de semaine.

On en apprend beaucoup sur toutes les différences subtiles au sujet de parkrun quand on est des « touristes de parkrun ». Par exemple, en Irlande nous aimons faire nos parkruns à 9 h 30 AM, j’ai aussi appris qu’en Angleterre, ça commence à 9 h AM. Qui sait d’où vient la différence, mais c’est quelque chose que vous devez garder en tête si vous voyagez.

 

Un voyage d’un millier de milles débute par une seule étape

Depuis les dernières semaines, Sheila et moi avons voyagé à travers le Canada, nous avons visité la famille, et pendant que nous regardions la carte et planifions notre voyage, nous avons appris l’existence de parkrun au Canada, et on a décidé d’organiser notre arrivé et départ pour que nous puissions participer à quelques parkruns pendant notre voyage.

 

Notre première visite était à Saint-Paulin, et c’était le parkrun le plus froid que nous avons été. Il faisait -25 Celcius et la semaine d’avant nous n’aurions pas pu le courir, parce les pauvres bénévoles auraient eu à rester debout pendant presqu’une heure. Nous avons écrit à Annie d’avance, elle m’a assuré qu’il y aurait un événement et nous étions enchantés d’aller les visiter.

 

L’accueil que nous avons reçu était formidable, c’était bien plus qu’un événement parkrun qui a pour but de rassembler la communauté. La préparation qu’ils font chaque semaine est hors pair. Normalement, l’équipe offre un service de garde pour les participants qui en ont besoin, vous n’avez qu’à donner votre nom d’avance. Pour notre visite, et je crois que nous étions les premiers « touristes de parkrun », ils avaient planifié un brifieng bilingue, mais comme nous sommes arrivés assez d’avance pour se présenter, nous avons eu droit à un briefing personnalisé, et un chaleureux bienvenue pendant le briefing principal. Ça nous a réchauffé le cœur pendant qu’on essayait de se tenir au chaud pendant la course à -8 Celcius. Ce qu’il y a été créé par le parkrun de Saint-Paulin, c’est l’essence de l’événement, et je vous encourage tous à aller les visiter, si vous êtes à Montréal ou Québec ou comme nous, à Ottawa.

 

St Paulin

 

Notre prochain parkrun au Canada nous a apporté à Calgary, où la vue du drapeau de parkrun était là pour nous accueillir à notre arrivée dans le parc achalandé de Nose Hill. Nous avions voyagé d’Edmonton la nuit avant parkrun, donc nous sommes arrivés juste à la fin du briefing, par contre, nous avons pu jaser avec la directrice d’événement et son équipe au Friends Café après l’événement. Elle a déménagé à Calgary et a fait plus de 100 parkruns à Southampton, il semblait que c’était l’étape logique de lancer parkrun à Calgary. Pendant que c’était seulement notre second parkrun canadien, la journée même, d’autres touristes ont complété leur 200e parkrun avant de se dépêcher à aller à l’aéroport. Chapeau à eux!
Nose Hill

 

 

À Kelowna avant le briefing nous avons remarqué quelques parunners avec qui nous avions discuté quelques minutes à Nose Hill la semaine précédente. Ils faisaient leur première visite d’un autre parkrun et c’était à Okanagan, seulement à 7 heures de route sans arrêt. C’était aussi la première fois que je voyais un gilet de 250 parkruns, ça va me prendre près de 4 ans avant que j’aille la chance d’en porter un. L’inspiration arrive quand vous le voyez.

 

 

Kelowna_08042017

Finalement Richmond Olympic à Vancouver nous a appelés. Il y avait un cri d’exclamation du groupe au briefing pendant qu’Euan, le directeur d’événement, a demandé s’il y avait des touristes de parkrun, comme il y avait au moins deux groupes de l’Australie, un des États-Unis, un de Wales (de Portland), et nous. Avec un paysage de double aviron et d’autres rameurs en entraînement, c’était un parcours pittoresque (et plat!) pour conclure notre voyage à travers le Canada.

Est-ce que je vous ai mentionné qu’ils nous ont remis des petits œufs en chocolat à la mi-chemin au détour?

 

 

RichmondOlympic_Declan

Avec notre Directeur Canadien, M. Euan Bowman

 

 

Quelles sont les leçons de touriste de parkrun?

 

Le dévouement de tous les directeurs d’événement est extraordinaire. Chacun d’eux à mon admiration. Leur dévouement à établir l’événement et de créer une équipe pour faire en sorte que parkrun ait lieu chaque samedi matin, et les inquiétudes qu’ils ont, à propos de la température, des bénévoles, les conditions du parcours, l’équipement de parkrun et les résultats, c’est tout simplement extraordinaire. Ça réchauffe le cœur et ça fait du bien de savoir que ces gens sont là quand on se présente à chaque semaine pour battre notre record personnel. Ce qui est créé chaque samedi matin à Parkrun c’est 20, 30, 40 ou 50 minutes de joie, sourires, et de rire. C’est aussi les connaissances qu’on peut y faire, les amitiés formées et l’enthousiasme partagé pour profiter d’un 5k gratuit et chronométré. Que pouvez-vous demander de plus…………… peut-être de meilleures conditions météorologiques, mais ça ne fait que de le gâcher.

 

Est-ce que j’aurais fait quelque chose de différent?

 

À l’exception de courir plus rapidement, mais ça voudrait dire que si j’ai la chance de revenir, ça ne serait pas un record personnel!

J’ai hâte de voir parkrun devenir de plus en plus connu au Canada avec les nouveaux événements, en incluant Whitby qui a commencé, mais le timing n’était pas bon pour nous!

Donc, si vous êtes en Irlande, nous commençons un peu plus tard, par contre, vous pouvez toujours prendre le temps de voyager à Castletown, nous pensons que c’est le meilleur.

Slan agus beannacht!

 

Declan & Sheila Hynes
touristes de parkrun, mars/avril 2017

 

Arrêtez la presse! Declan et Sheila on aussi été vus à San Francisco au parkrun de Crissy Park samedi dernier!!

Screen Shot 2017-04-24 at 6.00.33 PM

Share this with friends:

Join the discussion:

900x416whitby11

From Whitby parkrun

Whitby parkrun has had a great 2017, and we are looking forward to even greater 2018. Here are our highlights from this year: Two courses: Our original course (April to July) was a 4 lap loop made up of mixed surfaces. We quickly found out that the course was prone to flooding especially with the…

IMG_0012

Visiting the neighbours

Last weekend I travelled down with Denise and Kathleen, fellow local parkrunners, to meet the new neighbours who were having their launch event. Although *only* a two-three hour drive, it offered us some easy international parkrun tourism!       Renton hosts parkrun USA newest event and being located in the Seattle metropolitan region it is the first…