News - 7th December 2017
Tags:

Voudriez-vous acheter un divan sans l’essayer d’abord?

19275090_1859642527691809_7187844814953563123_n

Voudriez-vous acheter un divan sans l’essayer d’abord? Évidemment, vous pouvez regarder à toutes les photos. Vous pouvez lire tous les commentaires des clients. Mais comment savez-vous vraiment ce que vous achetez, si vous ne l’avez jamais vu ou jamais essayé? Bien sûr, la majorité des gens ne le ferait pas.

 

Pour une raison semblable, plusieurs des principaux organisateurs et bénévoles de nos onze événements qui apportent la joie de parkrun à des centaines de Canadiens qui ont déjà participé à un parkrun avant.

 

Cela est sensé. Prenons exemple de directeur d’événement Aneez, (Whitby), Suzanne (Nosehille), Valérie (Frédéric Back) et Travis (Whistler). Ils sont tous des expatriés (ou on passé du temps dans) des pays où parkrun est établi depuis longtemps. Nous avons dessiné une partie de parkrun à travers le temps, et nous avons été témoins de la fébrilité de la journée de parkrun, et l’effet positif que ça apporte sur la santé et le bien-être dans toutes les communautés. Nous avons déjà essayé le divan quelques fois, et on a décidé que nous DEVONS l’avoir dans nos nouvelles maisons!

 

Ça prend du temps, des efforts, de l’engagement et de la ténacité pour démarrer un parkrun. Mais ce qui m’intéresse le plus, c’est ces directeurs d’événement et ces bénévoles qui se lancent dans le démarrage d’un parkrun sans même en avoir vu un auparavant! Rencontrons Annie et Tracy, deux Canadiennes qui ont fait exactement cela!

 

Annie Bellemare | directrice d’événement, parkrun de Saint-Paulin, QC

Annie & Nick with parkrun friends

Annie & Nick with parkrun friends

 

« Un samedi pendant mes vacances à Londres, je suis allée prendre une marche et j’ai vu une foule attendre le départ pour une course. Comme je n’étais pas très confiante en mon anglais, au lieu d’aller les rencontrer, j’ai continué mon chemin. Plus tard, j’ai su ce que c’était, et j’ai pensé que ça serait bien d’avoir cela dans notre village! J’ai regardé le site Internet, et malheureusement, parkrun n’était pas au Canada encore.

 

Cela ne m’a pas arrêté – j’ai convaincu mon mari Nick, non coureur, de m’aider dans ce projet et nous avons fait une demande semblable pour proposer à notre conseil municipal. La veille avant notre rencontre, j’ai regardé à nouveau sur le site Internet, eh OUI! parkrun était bel et bien au Canada!

 

Nous avons débuté en janvier. C’était extrêmement froid, mais ma vie a changé de bien des façons. Premièrement, de voir mon mari se lever à 7 h 30 les samedis marins! Mais sérieusement – j’aime voir les gens venir faire parkrun en étant motivés de faire un nouveau record personnel, heureux de tous se revoir, et j’aime m’occuper de mon équipe de bénévoles. Nous sommes tous en amour avec parkrun maintenant! »

 

 

Tracy Laroque | directrice de course, parkrun de Frederic-Back, QC

 

Tracy in action as Run Director

Tracy in action as Run Director

 

« Un groupe d’Australiens m’a invité à participer à un « pop-up parkrun » pendant que j’étais au marathon d’Honolulu, en 2015. À ce moment, il n’y avait pas de parkrun à Hawaï, mais c’était une façon de faire un 5 k dans le bonheur. Mais après en avoir appris davantage sur le concept, j’ai promis aux Australiens que j’essaierais d’apporter parkrun dans mon pays! Une fois rendue à la maison, j’ai appelé la maison-mère, mais ils n’étaient pas encore prêts pour débuter au Canada.

 

Allons en 2016 – j’ai vu quelques parkrun se créer dans l’Ouest canadien, et à l’automne j’ai rencontré Euan (le responsable pour le Canada) et Valérie (une autre montréalaise) pour en débuter un à Montréal.

 

Depuis que je me suis impliquée, je me suis fait plein de nouveaux amis et j’ai vu combien parkrun est motivant! Quand j’ai été directrice de course, je me suis fait dire par plusieurs touristes que notre événement est le plus amical qu’ils n’ont jamais été – et c’est un très bon compliment parce qu’ils sont tous amicaux! J’aime le début de chaque événement, nous encourageons les participants de se faire de nouveaux amis en se présentant à la personne à côté d’eux! »

 

Et finalement…

 

Une note intéressante, je me suis déjà acheté un divan sans l’essayer. J’essayais d’en acheter un à rabais sur eBay, mais naïvement, j’ai laissé ma mère, compétitive, responsable de la dernière heure de l’enchère. Elle a fini en dépensant beaucoup plus que permis, elle a entièrement ruiné ma mission d’économies. MAIS, je ne pouvais pas être plus heureuse avec ce divan, et je m’en sers encore aujourd’hui.

 

 

Donc, les aspirants futurs directeurs d’événement, et les bénévoles -  je vous demanderais de penser à toutes ces fins heureuses de ce blogue, de vous lever de votre sofa et de vous impliquer avec parkrun! Si vous voulez en savoir plus à propos de débuter un parkrun dans votre communauté, jeté un coup d’œil à cette page http://www.parkrun.com/about/start-your-own-event/

 

Becky Maybury
Directrice d’événement, au parkrun de Richmond Olympic 

Share this with friends:

Join the discussion:

nosehill_20180714_sign

Weekend photos

Your weekly photo highlights of parkrun in Canada. Quelques photos de la fin de semaine au parkrun Canada.   Clover Point   Frédéric Back   Meadowvale   North Bay   Nose Hill   Okanagan Love the parkrun pillow lol Penticton   River Oaks   Victoria   See you next Saturday! À samedi prochain!

Mark Musk dateline double

Doing the ‘Date-line Double’

Australian parkrun tourist Mark Musk is the third ‘Time Traveler’ welcomed at Richmond Olympic parkrun – our nickname for people who cross the International Date Line to complete 2 parkruns in one day. Here’s Mark’s account of the impressive feat:   I was lucky enough to be asked by my employer to travel to the…