News - 5th July 2018
Tags:

Courir : un sport d’équipe?

Tracy with her new teammates

Je sais ce que vous pensez, quelle sorte de question c’est ça? Bien sur, courir n’est pas un sport d’équipe. Courir demande une motivation personelle et plusieurs apprécient la course pour ses bénéfices solitaires, comme le temps de laisser tomber le stress de la journée ou peut-être de se fixer nos propres objectifs de temps pour une certaine distance, par exemple. Maintenant ces points sont évidents et sont les résultats de ce qui poussent les coureurs, mais est-ce tout? Bien je ne crois pas et voilà pourquoi.

 

C’est manifestement et simplement parce qu’avec tout l’aide et les soins que j’ai reçu et vu à travers mes trentes années de coureuse. Allons 30 ans en arrière et vous trouverez une femme de 21 ans qui joue au soccer et qui a un rêve; celui de courir un marathon. J’ai eu à me donner un défi de jeunesse et de me prouver que je pouvais atteindre cet objectif de courir le marathon de Montréal. J’avais entendu qu’il faut avoir couru au moins le 3/4 du marathon avant de faire la course. Je me suis entraînée seulement quelques semaines et le plus loin que j’avais couru était environ 15 km. Laissez-moi vous rappeler qu’un marathon est de 42,2 km. J’étais condamnée à échouer! À la ligne de départ une bonne âme m’a trouvé, et m’a aidée à trouver une vitesse confortable jusqu’à ce que je frappe mon mur en lui demandant de me quitter. J’ai bouetté beaucoup, marché et jogger jusqu’à la ligne d’arrivée, après cinq heures. Si ce n’était pas de mon équipe qui s’est formée rapidement durant mon épreuve, je l’aurais abandonné avant que ça commence.

 

Maintenant trouvez-moi presque trente ans plus tard et merci aux miracles des réseaux sociaux. J’ai vu un ami partir une collecte de fonds avec des équipes de parkrun et des connaissances; ils vivent en Australie. Motivés par leur magnifique but de lever des fonds pour une unité de soins palliatifs pour enfants, ils se sont connectés ensemble à des parkruns différents, ils ont suivis leurs progrès en ligne et se sont dirigés vers le marathon d’Honolulu à la fin de leur année de course en 2015. J’étais soulevée par cette vague d’amour de la course et je voulais aller les rejoindre au paradis. J’étais déterminée à m’entraîner adéquatement cette fois, mais par malchance, je me suis brisée une cheville sur un sentier. Ne sachant pas comment les dommanges étaient, j’ai essayé de donner mon maximum jusqu’au bout. J’ai fait le voyage et nous avons célébré tous ensemble en style en tenant un parkrun improvisé sur la plage de Waikiki, et deux jours plus tard c’était la journée du marathon. Par contre, nous avons tous couru à notre propre vitesse (quelques-uns ensemble, d’autres seuls) nous étions énergisés chaque fois que nous croisions un membre de notre équipe Hummingbird sur le parcours. C’était plus que bien de savoir qu’on faisait parti de quelque chose de bien plus grand que de la course. Nous étions une équipe!

 

Et merci à cette équipe que je suis témoin à chaque jour, de l’incroyable esprit d’équipe qui est parkrun; une initiative que j’étais sous le choc de savoir, qu’à l’époque, n’étais pas encore arrivée au Canada encore. Quelques années plus tard et je regarde équipe après équipe se former pour pouvoir partir de nouveaux parkruns dans ce magnifique pays (bonne fête du Canada en retard en passant!) Et comme nous célébrons notre premier anniversaire au parkrun de Frédéric Back à Montréal, nous étions encore modeste envers la dédicatioon et du travail d’équipe que ça nous a pris pour se rendre là. Nous pouvons encore débattre à savoir si courir est un sport d’équipe ou pas, mais souvent dans la vie et toujours à parkrun, le travail d’équipe nous apporte quelque chose de bien spécial! On se voit samedi prochain, équipiers!

 

Tracy Laroque, Directrice d’événement parkrun Frédéric Back

 

Tracy avec son équipe à Honolulu

Share this with friends:

Join the discussion:

42340586_2100338633548777_4347152926762860544_o

Capturing the whole picture of parkrun

Kanata parkrun has been going for just over a year now and in that time we’ve amassed over 1,000 photos from our events. In this blog I’ll tell you a little bit about our first year of photographing Kanata parkrun, how we do it and what we hope to achieve. Something new every week Parkrun…

kanata_barefoot2

Capturer l’image de parkrun au complet

Le parkrun de Kanata existe depuis un peu plus d’un an et nous avons amassé plus de 1 000 photos de nos événements. Dans ce blogue, je vais vous parler un peu de notre première année de photos du parkrun de Kanata, de la façon dont nous le faisons et de ce que nous espérons…