News - 12th September 2018
Tags:

Raisons de célébrer

Nose Hill header

Je suis récemment revenue d’un voyage en Europe, et étant partie pendant trois week-ends, j’ai eu le privilège d’expérimenter des parkruns différents dans trois pays. En plus, c’est arrivé comme ça, chacun de ces parkruns avait un objectif à célébrer, pour l’événement, ou pour moi personnellement, mais ce n’est pas la seule chose qui m’a mi dans l’esprit de célébration!

 

18 août, Angleterre : 200e parkrun de Harlow

 

Retour dans ma ville natale, le parkrun de Harlow a tenu un parkrun sur le thème du monde pour leur 200e événement. J’ai saisi l’occasion avec enthousiasme en portant un costume de la Reine Elizabeth en joignant 250 autres autour du Town Park (ce ne sont pas tous les gens qui ont mis le même degré d’effort, la preuve photographique est là pour prouver mes dires).

 

Harlow costume smaller (1)

 

Ce qui m’a vraiment frappe (à part le ventre du directeur de course; il a opté, on peut supposer, de se déguiser en parkrun des États-Unis et portait un thème de vêtements hawaïen) était l’accessibilité merveilleuse de parkrun. Harlow est une ville avec peu de revenus, cette ville a des zones défavorisées avec une santé pauvre et sans emploi et le concept de loisir est un luxe non accessible pour plusieurs résidents. Donc, c’est tellement fantastique de célébrer presque quatre ans d’un événement hebdomadaire, gratuit, et accessible même si ça fait la promotion de la santé dans une communauté où c’est le plus en demande. Il y a encore plein de travail à faire, et de gens à rejoindre, mais merci au parkrun de Harlow de faire un exercice de masse qui est disponible dans mon bon vieux patelin!

 

Harlow Run Director dressed as parkrun USA

 

Mon autre surprise était de voir comment gros est rendu cet événement et c’est un bon indicateur de voir comment on peut voir ça grandir dans les communautés à travers le Canada, et ces capes en polyester et perruques ne respirent pas du tout.

 

25 août, Italie : parkrun d’Etna et mon 50e parkrun

 

Deux bons amis et moi avons réussi à atteindre notre objectif de 50 parkruns et ça tombait la même semaine, et nous avons organisé un voyage pour rendre l’événement vraiment spécial. Gdansk (le centre industriel au nord de la Pologne dans la mer Baltique) a été soulevé à un certain point pour des raisons d’intérêts historiques, mais nous avons tous été d’accord que l’Italie était plus une destination voulue pour l’été. Alors nous avons joint l’ombre du fameux 50 (et en plus, l’éruption des zones de volcans Etna et Monti Rossi).

 

View of Etna

 

Etna était aussi une célébration du dévouement que plusieurs personnes apportent à parkrun. Avec quatorze événements, parkrun en Italie est à un stade similaire que nous au Canada, pas encore un nom connu ou un phénomène national comme ça l’est au Royaume-Uni ou en Australie, mais c’est supporté par des gens passionnés qui font en sorte que ça arrive toutes les semaines. Le directeur d’événement Enzo Ferro a débuté parkrun, parce qu’il croit en aider sa communauté et la rendre en santé et en forme.

 

Run Director Enzo

 

Italia 2

 

Le même matin, un participant, Peter Dry, a découvert le manque de fiabilité des services de transport en commun la fin de semaine d’une manière difficile, arrivant au parkrun d’Etna presque une heure en retard malgré le fait qu’il avait quitté trois heures à l’avance. Il était heureux de pouvoir courir, malgré son retard tardif. C’est cela n’est pas du dévouement pour vous, de Peter, pour avoir voyagé trois heures, et une de la part d’un des bénévoles, qui est resté en position jusqu’à ce que Peter termine pour enregistrer son temps.

 

1er septembre, Canada : Nose Hill 2e anniversaire

 

Plus près de la maison, moi et deux autres directeurs de course du parkrun de Richmond Olympic, avons visité nos voisins de l’Alberta pour aller joindre ce deuxième anniversaire de parkrun qui a été très bien organisé.

 

Nous avons reçu des salutations très chaleureuses de la directrice d’événement Suzanne et son équipe. Ce qui n’était pas chaleureux c’était la température. CETTE TEMPÉRATURE! Étant Britannique, je peux vous dire une chose ou deux à propos du froid, le vent et la pluie. Mais Nose Hill ce matin-là était vraiment quelque chose d’autre! En faisant face à ce déluge saisonnier, nous avons célébré dans la force de la communauté à Nose Hill. En étant très peu vêtus les bénévoles et participants sont venus en grand nombre, presque 100 participants, plusieurs avaient apporté des rafraichissements pour un repas-partage à la fin.

 

Nose Hill community resized

 

Nose hill smaller

 

Le fait que trois directeurs de course ont quitté le parkrun de Richmon Olympic le même samedi veut aussi dire que la force de notre propre communauté de bénévoles est présente, ils disent que ça prend une équipe fonctionnelle pour faire fonctionner le rêve, et oui ils ont raison! De retour à Richmond Olympic, Jeremy et l’équipe nous a assuré que tout avec bien fonctionné comme d’habitude.

 

Nose Hill

 

Trois x semaines, trois x pays, 3 x raisons de célébrer?

 

Un 200e événement, un objectif de 50 et un 2e anniversaire sont trois grosses raisons de célébrer. Et que tout est tellement accessible, rempli de dévouement et communautaire.

 

Mais pour moi, il y a bien plus que trois raisons de célébrer. Il y a, en fait, plus de quatre millions, une pour chacun des participants enregistrés. Ce nombre va continuer de grandir, et nous célébrons chaque fois que notre communauté amicale et globale grandit!

 

Richmond 2

 

 

Becky Maybury, parkrun Richmond Olympic

Share this with friends:

Join the discussion:

IMG_26981

Our parkrun family

Victoria is a second home to this couple as John has been visiting for many years to see his daughter Ella-Jo who lives in Cook Street Village. So when the pair left their jobs to embark on an ‘adult gap year’, there was no better place to spend more time.   The keen runners are…

IMG_2381

Notre famille de parkrun

Samedi est toujours jour de parkrun et lorsque John Spindler et Becky Wilkins, de Manchester au Royaume-Uni, sont revenus à Victoria de leur aventure qui a duré un an, le parkrun de Clover Point est devenu une partie importante de leur nouvelle routine.   Victoria est la deuxième maison de ce couple, car John rend…