News - 28th February 2019
Tags:

Que de progrès!

48411279_804462646551799_8248918990471036928_n

Après deux années et demie au parkrun Richmond en Colombie-Britannique, Becky Maybury, nous explique comment leur  sympathique et amusante communauté s’est développée – et pourquoi c’est si excitant!

 

Je souhaite partager avec vous deux captures d’écran de ‘WebFMS’ (le système utilisé par vos équipes d’événement pour gérer les listes de bénévoles, les communications avec les participants et le traitement des résultats):

 

Décembre 2016: December 2016

 

Décembre 2018: December 2018

 

Voyez-vous la différence? La première image montre notre liste de bénévoles d’un de nos premiers événement parkrun. Notre équipe de bénévoles était composée de personnes qui avaient déjà participé à d’autres parkrun dans le monde (y compris Ellen, qui représente notre événement homonyme à Londres!).

 

La seconde montre une équipe complète composée d’Olympiens de Richmond! Mais pourquoi cette simple différence m’a-t-elle tellement remplie de fierté que j’ai choisi de rédiger un article de blogue sur le sujet?

 

Comment naissent les parkruns

 

En créant un événement dans une région très cosmopolite du Canada, nous avons constaté que plusieurs de nos premiers bénévoles, sympathisants et coureurs étaient des personnes qui avaient d’abord entendu parler de parkrun ailleurs.

 

Ils avaient déjà participé à un parkrun, connaissaient le concept et avaient hâte de contribuer pour permettre la tenue hebdomadaire d’une course de 5 km, chronométrée et gratuite dans leur ville.

 

Bien qu’en 2016, parkrun soit déjà la plus grande organisation de course au monde, peu de Canadiens en avaient entendu parler lors de son lancement ici, et nous attirions peu de nouveaux participants. Bien sûr, après avoir effectué des recherches en ligne, certains nouveaux sont venus, curieux de voir cet étrange nouvel événement hebdomadaire de course à pied, mais ils n’étaient pas trop nombreux.

 

Comment se développent les parkruns

 

Au fil du temps, et comme le montrent les images ci-dessus, on peut dire sans se tromper que le message s’est répandu, alors que les gens ont entendu parler de cet événement gratuit de marche et de course dans leur communauté et sont venus nous voir. Nous avons été bien soutenus par le Richmond News, et avons aussi publié nos événements hebdomadaires sur Facebook et sur d’autres sites d’événements locaux.

 

Cependant, le plus souvent, les gens entendent parler de parkrun par le bouche-à-oreille. Des participants en parlent à leurs amis, à leur famille et à leurs collègues et les encouragent non seulement à courir ou à marcher, mais aussi à socialiser avec nous.

 

Au fur et à mesure que le mot se passe, nous accueillons de nouveaux marcheurs, joggeurs et coureurs au parkrun et les soutenons dans leurs objectifs de profiter du plein air et d’être actifs; le jour du Nouvel An, nous avons eu 28 nouveaux participants!

 

Lorsqu’ils ont pris part à quelques courses, de nombreux participants prennent conscience de notre culture du bénévolat et se proposent pour soutenir l’événement en tant que bénévoles – ce qui m’amène à la deuxième photo du groupe de bénévoles entièrement composés de locaux de Richmond. Pour moi, cela démontre à quel point nous sommes parvenus à développer notre communauté au-delà d’un petit noyau de bénévoles et à quel point nous sommes enracinés à Richmond.

 

La rumeur court!

 

La croissance de notre communauté locale à Richmond reflète ce que nous constatons de plus en plus au Canada, parkrun commence à générer un engouement à travers le pays! Nous sommes vraiment reconnaissants envers notre commanditaire Saucony pour nous avoir aidés à mener la charge et à faire connaître parkrun.

 

Nous avons également été présentés par le magazine Canadian Running et aidés par le bénévolat lors de grands événements comme le marathon BMO de Vancouver et le marathon de Montréal.

 

Notre visibilité grandit et le nombre d’événements et de coureurs augmente également!

 

Où allons-nous?

 

Nous avons constaté qu’il était possible d’organiser un événement pour environ 100 personnes avec une équipe de base de 6 bénévoles (même si on en prendrait toujours plus!), des bénévoles que j’apprécie beaucoup! Mais je regarde ailleurs l’armée de bénévoles, par exemple le parkrun Root44 en Afrique du Sud, qui attire régulièrement plus de 1200 coureurs et a besoin d’une équipe d’environ 35 bénévoles pour chaque événement!

 

Certes, il est terrifiant de penser à comment nous ferions si 1200 coureurs se présentaient ce week-end, mais lorsque nous considérons que le but ultime de l’organisation parkrun est de fournir aux habitants de toutes les communautés la possibilité de mener une vie plus saine et plus heureuse, je ne pourrais pas être plus excité de voir parkrun grandir au Canada et de voir de plus en plus de bénévoles et de participants accueillis dans notre formidable communauté!

 

Becky Maybury, directrice d’événement Richmond Olympiques

 

P.S. Si vous vous êtes initialement inscrit à parkrun dans un pays différent, mais souhaitez que votre événement actuel au Canada soit considéré comme votre parkrun national, vous pouvez simplement contacter parkrun pour en faire la demande ici.  

Share this with friends:

Blog - header image

Divertissement en famille au parkrun Clover Point, en Colombie-Britannique

Rebecca, Jez et Katie sont des habituées du parkrun Clover Point à Victoria. Elles ont fait de leur participation hebdomadaire à parkrun une partie de leur routine, à travers les bons et les mauvais moments.   Rebecca, Jez & Katie ont rejoint la famille parkrun Clover Point lors de la première édition en août 2017….

Blog - header 2

How we got hooked on parkrun at Clover Point, B.C.

Rebecca, Jez and Katie are regulars at Clover Point parkrun in Victoria. They’ve made a weekly parkrun part of their routine, through the good times and the bad.   Rebecca, Jez & Katie joined the Clover Point parkrun family on its inaugural run in August 2017. Despite being British they had never done a parkrun…