Actus - 9th octobre 2017

Joyeux 13ème anniversaire parkrun!

33396614422_c8daccc353_k

Alors que nous nous venons de célébrer notre 13ème anniversaire ce week-end, il est difficile de ne pas revenir sur l’ampleur qu’a pris notre concept en si peu de temps. Les 13 coureurs et la poignée de bénévoles de notre tout premier événement sont devenus une communauté mondiale de plus de 2,5 millions de participants. Et bien que les chiffres soient impressionnants, ce sont les amitiés, les histoires de vies changées et la positivité qui démontrent selon moi la véritable mesure de notre succès.

 

Pourtant, malgré le fait que nous soyons devenus le plus grand événement de running au monde, avec un impact considérable sur tant de personnes et de communautés, il y a encore des gens dans dans le monde du running qui ne voient pas parkrun de la même manière que nous. Par exemple, la redaction d’un magazine de running éminent au Royaume-Uni a récemment demandé à l’un ses journalistes d’assister à un parkrun pour y «tricher» en secret en ne complétant pas les 5kms, puis d’écrire son expérience.

 

Bien sûr, le sujet de cet article n’a aucun sens. Nos footings ne sont pas des courses, parkrun n’est pas une compétition. Il y a 13 ans, lorsque j’ai commencé notre premier événement, je l’ai appelé «Bushy Park Time Trial». Le parcours était chronométré, offrant ainsi la possibilité à chacun de mesurer ses progrès chaque semaine, et ces principes existent toujours: il n’y a pas de gagnants, pas de prix, et en conséquence, si quelqu’un choisissait de tricher, cela serait son problème. Cependant, le sujet de cet article est sujet à réflexion et nous permet de nous demander ce qu’est vraiment parkrun.

 

Pendant un certain temps, j’ai contemplé les valeurs que nous représentons tous en tant que parkrunneurs. Ce n’est pas un secret que j’étais un coureur blessé quand m’est venue l’idée de parkrun, et que le footing de 5km était l’«accroche» pour faire venir mes camarades dans le parc à 9h chaque samedi. Cependant, il s’agissait  surtout de créer une occasion pour se donner de nos nouvelles et aller au café du parc entre amis après.

 

Bien sûr, parkrun s’est adapté et a évolué depuis les premiers jours, mais la raison pour laquelle tant de communautés l’ont adopté n’a pas changé – parkrun rassemble les gens dans un environnement social, favorable et non concurrentiel. Les parkruns ne sont pas des courses, il n’y a pas de gagnants, et nous célébrons la participation – que ce soit en marchant, courant ou faisant du bénévolat – plus les performances.

 

Oui, les parkruns sont chronométrés pour les personnes qui souhaitent suivre leurs progrès. Nous entendons régulièrement des histoires de personnes qui atteignent des objectifs qui leur paraissaient impossibles mais pour de nombreux parkrunners, il s’agit simplement de courir ou de marcher avec des personnes partageant les mêmes centre d’intérêt et faisant partie de leur communauté locale.

 

Ainsi, alors que nous entrons tout juste dans notre adolescence, j’aimerais remercier personnellement pour chacun d’entre vous, qui jouez un rôle important dans la promotion des valeurs que nous défendons. parkrun est tellement plus qu’un événement de running traditionnel et ensemble, nous créons une planète plus saine et plus heureuse.

Quel que soit le parkrun où vous courez, trottinez, courez ou faites du bénévolat, j’espère que vous avez passé une heureuse Journée Internationale de parkrun.

 

Paul,

 

Fondateur de parkrun 

 

Partagez si vous aimez:

Rejoignez la conversation:

33396614422_c8daccc353_k

Joyeux 13ème anniversaire parkrun!

Alors que nous nous venons de célébrer notre 13ème anniversaire ce week-end, il est difficile de ne pas revenir sur l’ampleur qu’a pris notre concept en si peu de temps. Les 13 coureurs et la poignée de bénévoles de notre tout premier événement sont devenus une communauté mondiale de plus de 2,5 millions de participants….

IMG-20171001-WA0000 (1)

Bravo et merci à Paul Sinton-Hewitt!

Samedi dernier, comme nous l’annoncions dans un précédent article, le fondateur de parkrun Paul Sinton-Hewitt, sa femme Joanne et une quinzaine de leurs amis se sont rendus au parkrun du Bois de Boulogne pour découvrir la capitale en mode « running matinal ». Les locaux et bénévoles présents ont donc eu le plaisir de les accueillir dans…