Actus - 1st août 2018
Tags:

Le Directeur de parkrun Italie en visite à Paris

copertina11

Cette semaine, nous donnons la parole à Giorgio Cambiano, le Directeur de parkrun Italia. Le weekend de la Finale de la Coupe du Monde de Football, il était à Paris pour fêter ses 25 ans de mariage avec sa femme Loredana. Autant dire que ce weekend, fut mémorable. Il nous raconte donc son expérience :

 

L’un des aspects les plus intéressants du concept « parkrun » est sans aucun doute son internationalité. Cela vous permet d’avoir un contact constant avec  des parkrunneurs qui proviennent de diverses parties du monde, et ne veulent pour rien leur habitude de courir parkrun le samedi matin. En même temps, le tourisme parkrun, cela vous donne l’occasion de visiter des villes étrangères avec attrait supplémentaire : celui de la participation à un parkrun local, avec tout ce que cela implique.

 

Ainsi, lors d’un voyage à Paris pour célébrer dignement notre vingt-cinquième anniversaire de mariage, ma femme Loredana et moi-même nous ne pouvions pas manquer la chance de faire un saut au parkrun le plus proche, le parkrun du Bois de Boulogne.

 

Comme par hasard, ce jour-là, il y avait parmi les participants ont également Harneshpal Karamjit Singh Bhullar SINGH, plus familièrement connu sous le nom de Harry Harnesh. Il est l’un des organisateurs du parkun en Malaisie Taman Pudu Ulu parkrun , à Kuala Lumpur!

 

La présence d’Harry, qui a pris part au footing, alors que ses parents étaient des volontaires, était un bonus pour moi, cela m’a permis de connaître l’initiative merveilleuse de ce groupe malaisien qui a également conduit au lancement de parkrun dans leur pays.

 

Ensemble, avec nos amis parkrunneurs de Malaisie

 

Évidemment, courir dans le fabuleux parc du Bois de Boulogne, dans une atmosphère merveilleuse, celle typique des parkrun, avec une multitude de coureurs et marcheurs locaux et étrangers, a ajouté quelque chose de précieux à nos vacances parisiennes, que nous n’oublierons pas.

Pendant que je courais dans les belles avenues du parc, Loredana, était bénévole « aiguilleuse » pour indiquer à tous les participants la direction à prendre.

Grâce à l’efficacité des volontaires et du fléchage sur le chemin, tout s’est passé de la meilleure façon possible.

 

Les grands arbres feuillus ont maintenu la température dans des limites du supportable et nous avons tous été satisfaits de notre performance.

À la fin, je ne pouvais pas manquer la photo souvenir avec l’oriflamme parkrun (cf. ci-dessous)

 

 

Au final, une autre moment à placer parmi mes meilleurs souvenirs et un conseil à tout parkrunneur qui devrait par la capitale française : ne manquez pas l’opportunité de participer au parkrun du bois de Boulogne!

 

Partagez si vous aimez:

Rejoignez la conversation:

44051019531_a051e7499f_o

Un pionnier de parkrun en Gironde!

Nous le savons donc, la période estivale est propice à la visite de nombreux touristes parkrunneurs venus du monde entier pour découvrir nos footings parkrun français.   Il y a quelques semaines nous avons eu la visite d’un parkrunneur britannique qui, à la fin s’est présenté à notre bénévoles scanneur avec un code-barres doré portant…