Uncategorized - 9th November 2017
Tags:

Dix en montant…

David and Aleks

Cette semaine, nous rencontrons David et Aleks (aussi connu sous le nom de Daleks), qui sont sur leur chemin pour devenir les premiers à courir tous les parkrun canadiens! Avec dix déjà de faits, et un seul restants, ils nous racontent leurs moments les plus mémorables de parkrun autour du Canada.

 

Nous sommes David et Aleks, des enseignants d’université, qui ont laissé leur emploi pour venir voyager autour du monde. L’an passé, nous avons fait la demande pour avoir des visas de travail pour nos vacances au Canada. Nous étions excités de pouvoir venir visiter un si beau pays quand nous avons su que nous avions été acceptés, spécialement que nous serions au pays pendant les célébrations du 150e anniversaire, et que nous serions capable de visiter tous les parcs nationaux gratuitement. Nous avons atterri à Vancouver en juin, et y sommes restés assez longtemps pour pouvoir acheter notre cher camion Cherry Tom et avons conduit tout autour du Canada depuis.

 

Comme nous sommes des participants réguliers de parkrun dans notre ville, Cambridge, nous savions déjà que nous en ferions quelques-uns pendant notre voyage au Canada. Nous avions déjà fait quelques parkruns ailleurs, en tant que touristes de parkrun au Royaume-Uni, et cette année, nous avons aussi fait notre premier parkrun international en Pologne, Warszawa Ursynow, pendant qui nous visitions la famille d’Aleks.

 

Environ une semaine avant de partir, Aleks a rencontré son amie Harriet, une triathlonienne fantastique et aussi une participante de parkrun, qui a suggéré l’idée que nous fassions tous les parkruns au Canada. Quand nous avons regardé la carte et on a vu huit points, on a pensé que ça serait quelque chose que nous pourrions faire! C’était certain que nous pourrions arrêter à chacun comme c’était déjà planifier sur notre itinéraire.

 

Depuis que nous avons commencé, il y a eu trois nouveaux parkrun qui ont débuté au Canada, et nous avons eu la chance d’être présents pour les ouvertures des  parkruns de Whistler et de Kanata à Ottawa. Malheureusement le parkrun de Clover Point, Victoria a débuté quand nous étions déjà bien loin de la CB, donc nous devons faire celui-là!  Nous avons complété chacuns des autres parkruns au Canada, incluant la Colombie-Britannique, l’Alberta, l’Ontario et le Québec.

 

Il y a plein de gens fantastiques que nous avons rencontrés sur notre chemin et nous les avons aussi en mémoire. Pour Aleks, le moment le plus mémorable est au parkrun de Bellevue, où une jeune fille l’a motivé à continuer de courir quand elle n’était plus capable, et comment elle a pu retourner la faveur à cette même jeune fille lorsqu’elle a voulu commencer à marcher. Ce fut la première fois qu’elle a couru le parcours en entier sans marcher! David peut à peine se souvenir de s’être réveillé dans le derrière du camion à 8 h 57 à Saint-Paulin en se rendant de justesse à la ligne de départ .établissant un nouveau record personnel (pour être prêt, c’est ça!)

 

Les parcours au Canada sont autant varies que les paysages et on peut dire en toute honnêteté que nous avons adoré notre expérience à chacun d’eux. Le plus difficile est Nose Hill à Calgary merci à la pente brute dans le dernier 500 mètres, mais il y a tellement de vues à couper le souffle, que ça vaut la peine. Le départ de bonne heure au parkrun de Beach Strip à Hamilton en vaut totalement le coup, car vous tombez face à face avec un lever de soleil extraordinaire sur le lac Ontario pendant que vous courrez. Quelques parkruns sont très petits, mais les gens sont tellement amicaux, et nous avons aimé le café après parkrun qui est adoré par plusieurs parkrun.

 

Nous sommes maintenant de retour en Colombie-Britannique, où l’on veut travailler et faire du ski pendant l’hiver. On veut aussi, bien sûr, faire un voyage sur l’Île de Vancouver et compléter l’ensemble à Victoria, et on a très hâte de le faire. Nous avons adoré notre été au Canada, tellement que nous pensons rester ici plus longtemps, peut-être continuer nos études. Peu importe où nous irons, il y aura un parkrun, sinon, peut-être qu’on en débutera un!

 

Meilleurs souvenirs de chaque parkrun :

  • Richmond Olympic – Le fermeur de marche avait une queue! (Tailrunner);
  • Whistler – Le magnifique lac Lost;
  • Okanagan – Esquiver les joueurs de pickleball, en se perdant presque;
  • Nose Hill – LA CÔTE (et les Rocheuses!);
  • Bellevue – Le parcours sinueux, peinturé avec les indications, et regarder les États-Unis;
  • Kanata – Rencontrer des participants de parkrun qui étaient là pour la première fois avec des tourists, et se faire encourager à faire la course Terry Fox de 10k le lendemain;
  • Frederic Back – L’unique paysage de parc urbain;
  • Saint-Paulin – L’étrange brouillard sur le parcours et des discussions très amicales;
  • Whitby – Se faire prendre en photo avec le gilet géant du 13e anniversaire de parkrun;
  • Beach Strip – Le départ en avance avec le beau lever de soleil;
  • Clover Point – Regarder cet endroit!

Share this with friends:

18 birthday

18 ans de parkrun

Pour fêter nos 18 ans, nous faisons une réflexion sur nos 18 premières années !   Le commencement   Le samedi 2 octobre 2004, 13 coureurs et cinq bénévoles se sont rendus à Bushy Park à Teddington, Londres, pour une course gratuite et chronométrée de 5 km, jadis connue sous le nom de « Bushy…

lead-story

Cinq bonnes raisons pour faire un « parkwalk »

Si vous cherchez : par où commencer ; par quel moyen vous y prendre ; un peu de temps pour vous-même ; ou, à introduire une nouvelle personne au parkrun, voici cinq raisons pour lesquelles nous aimons marcher au parkrun et pour vous préparer pour le « #parkwalk » !   Renouer avec des amis…