News - 7th November 2018
Tags:

Capturer l’image de parkrun au complet

kanata_barefoot2

Le parkrun de Kanata existe depuis un peu plus d’un an et nous avons amassé plus de 1 000 photos de nos événements. Dans ce blogue, je vais vous parler un peu de notre première année de photos du parkrun de Kanata, de la façon dont nous le faisons et de ce que nous espérons réaliser.

Du nouveau chaque semaine

parkrun se passe chaque semaine, au même endroit sur le même parcours. C’est l’une des particularités de parkrun; c’est cohérent, fiable et prévisible. Bien que cela puisse paraître un peu ennuyeux et certainement répétitif, les photos de parkrun révèlent que ce n’est pas monotone; la variété des coureurs qui y participent, leurs motivations personnelles et leurs expériences offrent une sélection presque infinie de moments uniques qui peuvent être capturés dans le contexte du paysage canadien qui est toujours en constante évolution.

Le paysage canadien

Ici, à Ottawa, nous assistons à de grands changements climatiques allant de -35 ° C à + 35 ° C, avec un changement de paysage correspondant à chacune des saisons. Bien que cela puisse rendre la course et l’organisation des parkruns un peu plus difficiles, cela fournit une gamme fantastique de couleurs et d’éclairages en fonction du temps et de l’environnement. Nous sommes très chanceux d’avoir le parkrun de Kanata au Beaver Pond, parce que c’est un endroit magnifique et qui offre tant de décors différents pour nos photos. Le parcours consiste en des sentiers boisés avec quelques ondulations, comme on les appelle, un sentier asphalté à travers un arboretum, tout autour d’un petit lac peuplé de canards, oies, huards, hérons, cormorans et balbuzards, ainsi qu’un assortiment de cerfs, des tamias et des écureuils qui eux aussi courent souvent sur le parcours ou regardent nos coureurs défiler.

Amateurs et bénévoles

Cependant, malgré le nombre d’images pouvant être capturées, beaucoup de réflexions et d’efforts sont nécessaires pour prendre des photos, les collecter, les traiter, puis les partager. Peut-être avez-vous pris une photo rapide et l’avez-vous affichée sur la page Facebook de votre parkrun à la maison, peut-être avez-vous vu un photographe bénévole sur votre parcours et vous êtes-vous demandé où vont les photos?

 

Quel que soit votre niveau d’implication dans les photos de parkrun, certaines choses sont identiques pour chaque parkrun et d’autres sont différentes en fonction des préférences et de l’expertise des bénévoles de chaque parkrun. Je pense qu’il est important de souligner qu’à Kanata, aucun de nous n’est un photographe professionnel et que nous sommes assez novices en la matière, donc nous apprenons tranquillement avec le temps et nous sommes toujours reconnaissants d’entendre comment les autres photographient leurs événements et ce qui fonctionne pour eux. Nous nous assurons toujours de respecter les consignes d’utilisation des photos et des médias sociaux, que vous pouvez lire ici  et ici - et nous impliquons régulièrement nos coureurs, en soulignant l’utilisation de photos et des contributions encourageantes, lors de notre briefing avant le départ.

Photos sur le site

Revenons à l’essentiel, parkrun établit tout d’abord une page sur le site Internet de chaque événement pour les photos liées à un groupe Flickr mis en place par le siège social de parkrun. Vous pouvez trouver un lien vers la page dans l’option de menu de la page d’accueil, intitulée « photos ». Peut-être que vous n’avez jamais regardé là. Pour être honnête avant de commencer à faire du bénévolat à Kanata, je me dirigeais généralement directement vers la page des résultats et n’avais probablement jamais regardé la page des photos.

Capture

Sur la page de photos, les photos téléchargées dans le groupe Flickr apparaissent automatiquement sur le site Internet. Vos photos peuvent apparaître ici en quelques étapes seulement! Pour les obtenir sur le site Web, créez un compte Flickr, une fois que vous avez terminé, rejoignez le groupe Flickr du parkrun où vous souhaitez partager vos photos (il existe un lien sur chaque page de photos vers le groupe Flickr respectif). Téléchargez vos photos sur votre flux de photos Flickr, puis ajoutez-les au groupe Flickr.

Ici, à Kanata, nous nous concentrons sur Facebook et certaines de nos images y sont republiées, mais toutes peuvent être trouvées sur le site Web. D’autres parkruns ont des comptes Twitter ou Instagram et font un excellent travail en postant des photos. Espérons qu’une fois que nous aurons un peu plus de bénévoles, nous pourrons créer nos propres comptes et trouver quelqu’un pour partager notre partage sur les réseaux sociaux.

Les photographes

Le groupe Flickr de Kanata compte 21 membres et un total de 1 046 photos ont été téléchargées en un peu plus d’un an, soit une moyenne de 20 photos par semaine. Bien que nous encourageons souvent nos coureurs de parkun à contribuer à ce groupe, la majorité des photos ont été ajoutées par des bénévoles de l’équipe, j’ai moi-même téléchargé 319 photos, Linda Newton en a transféré 250 et Keith Baldwin en a 145. Cela prend beaucoup de temps et quelques semaines, habituellement Keith, fait partie de notre équipe de bénévoles pour nous aider à gérer la photographie.

Pendant que Keith utilise un DSLR Canon, Linda et moi utilisons des smartphones Android. Cela signifie que les photos que nous capturons peuvent varier énormément en qualité et en style. La qualité de l’appareil photo de Keith signifie que ses photos sont toujours claires et nettes, avec un excellent éclairage et il ne fait rarement plus que rogner ses clichés, alors que j’utiliserai presque toujours divers outils de retouches post-photographie pour améliorer les images, en équilibrant et en éclaircissant et en ajoutant des filtres pour vraiment accentuer les couleurs. Keith peut utiliser son appareil photo pour capturer des clichés fabuleux de coureurs à distance ainsi que des gros plans d’autres activités de parkrun, telles que les célébrations de notre anniversaire.

En comparaison, je suis toujours à la recherche de nouveaux angles, de clichés créatifs et de photos de nos coureurs qu’ils seraient fiers de publier sur leurs flux Instagram, s’ils en ont, afin de compenser la qualité inférieure de la caméra. J’essaie de mettre mon expérience de communication à profit lorsque je prends des photos et que je trouve des moyens de présenter des images de parkrun emblématiques pour contextualiser des images et capturer des moments qui encapsulent une narration dans une seule photo, qu’il s’agisse d’images dynamiques ou simplement d’une personne dont le code à barres est numérisé par l’application smartphone pour la première fois. Afin de gagner du temps, j’utilise les outils d’édition de mon téléphone, puis j’ajoute mes photos à notre groupe Flickr directement depuis mon téléphone à l’aide de l’application Flickr.

Les rapports de course

J’écris habituellement les rapports de course du parkrun de Kanata et c’est important pour moi de pouvoir utiliser des images qui rendent compte de l’effort et du plaisir de nos participants. Je veux également m’assurer que notre utilisation des images reflète les valeurs de parkrun que j’aime tant, l’atmosphère inclusive et accueillante. Je regarderai toujours à travers les photos de notre flux de photos Flickr après notre dernier parkrun pour trouver des images qui en captureront. Chaque semaine, je sélectionne les meilleures images, puis j’essaie de les classer par ordre chronologique : le briefing avant le départ, le début, la course, puis la fin et parfois le café après l’événement et le traitement des résultats.

Bien sûr, c’est plaisant de voir les gens courir à travers la ligne d’arrivée, capturant les premiers coureurs, et c’est sans doute ce à quoi vous avez tendance à penser quand vous pensez à des photos de course, des photos professionnelles souvent des gagnants, les bras levés avec un ruban cassé tendu serré Je veux aussi capturer les marcheurs, les coureurs avec des chiens, les familles qui courent ensemble, les touristes de parkrun, les bénévoles debout dans le froid.

Ce qui me ramène au paysage en constante évolution. Ici, à Kanata, nous avons beaucoup de chance d’avoir un parcours absolument magnifique. L’étang et le sentier reflètent autant de caractéristiques des saisons, avec de superbes feuilles rouges à l’automne, un lac gelé et de la neige en hiver et un printemps vibrant en voyant les arbres qui reviennent à la vie. Au fil des saisons et de la température, nos coureurs évoluent, passant de chaudes journées d’été où il a été constaté que certains s’aventurent sans gilet et même pieds nus, jusqu’au fond de l’hiver, lorsque les masques faciaux gèlent, les bénévoles avec des doubles gants et certains coureurs pouvant même enfiler des raquettes.

Ces extrêmes, combinés aux nouveaux visages des nombreux touristes qui visitent le parkrun de Kanata et aux nouveaux coureurs qui nous rejoignent chaque semaine, signifient qu’avec un petit effort, il y a toujours quelque chose de nouveau à photographier chaque semaine.

 

Tristan Maclean, parkrun de Kanata

 

Share this with friends:

Join the discussion:

IMG_0456

C’est une affaire de famille

Le parkrun de Victoria à Kitchener, Ontario, a célébré son 25e parkrun la fin de semaine dernière, et il continue d’accueillir de nouveaux visages! Les bases de notre parkrun ont toujours été et continuent d’être deux familles qui participent chaque semaine et font de parkrun une partie de leur rituel familial hebdomadaire – la famille Mabifa…

family

It’s a family affair

Victoria parkrun in Kitchener, Ontario celebrated its 25th parkrun this last weekend and is continuing to welcome new faces – but today we meet a couple of families who have made parkrun part of their weekly routine.   Mainstays of our parkrun have been, and continue to be, two families who participate every week and…