News - 9th July 2019
Tags:

Mon expérience en tant que “parkrun touriste”

Family

En mai et juin dernier, ma famille et moi avons participé à trois parkrun en Afrique du Sud,  en tant que touristes.  Ce fut incroyablement inspirant et extrêmement motivant pour nous.  J’ai pensé vous en expliquez le pourquoi en 5 raisons.

1. Le nombre

Nous avons démarré notre parkrun local 27 semaines avant notre départ pour le voyage (le Duffins trail parkrun près de Toronto)  et durant ces 27 semaines, nous avons vu le nombre de coureurs chuter de manière significative lors de l’hiver canadien. Durant plusieurs de ces semaines, nous avions plus de volontaires que de participants!  Nous savons que ce nombre augmentera pendant l’été, mais le fait d’être très nombreux en Afrique du Sud nous a stimuler à voir l’événement prendre de l’ampleur.    Parmi nos 3 visites comme touristes, le parkrun de Middleburg était le plus petit évènement avec un total de 138 coureurs.  Paarl parkrun  avait 377 coureurs et parkrun Gilloolys a pris les honneurs avec 734 coureurs!  Et ils voient ces chiffres sur une base hebdomadaire, incroyable.

Middleburg
Gilloolys2. Les volontaires

Chapeau aux personnes extraordinaires qui donnent de leur temps et de leur énergie afin de faire de parkrun un succès chaque semaine. Comme dit le proverbe “plus vous avez de coureurs, plus vous avez besoin de volontaires” (ok, je sais que ce n’est pas un dicton, mais ça doit être vrai). Nous avons beaucoup appris des différentes équipes de bénévoles en ce qui concerne la manière dont elles organisent les événements. Par exemple, la façon qu’il  communique avec les coureurs, dirige les finisseurs, chronomètre la course, « scan” les codes barres,  etc.   Notre course locale verra certainement des améliorations grâce à ces exemples.  Nous avons confiance que de plus en plus de nos coureurs se porteront volontaires pour porter la veste en tant que bénévole!

Run Director

 

Paarl volunteers

 

3. L’innovation

Un exemple de ceci serait le parkrun de Paarl.  Ils ont ajouté de la musique qui jouait au départ et à l’arrivée. Ils ont également collaboré avec quelques fournisseurs locaux pour offrir des réductions aux participants qui présentaient leurs codes à barres, ce jour là.   Un autre exemple, parkrun Afrique du Sud a noué un partenariat avec l’un des fournisseurs d’assurances maladies du pays, encourageant les participants à obtenir des points qui se traduisent par toutes sortes d’avantages et de récompenses.

4. La diversité

Nous avons vu tous les types de participants: jeunes, vieux, riches, pauvres, rapides, lents, marcheurs, coureurs, locaux, visiteurs, chiens, humains, etc. C’est vraiment un événement pour tout le monde.

5. La communauté

C’est probablement l’élément le plus important.  Même avec un large taux de participation ça restait tout de même très chaleureux et amicale.   Nous sommes tombés sur de vieux amis (notre famille est originaire d’Afrique du Sud), nous en avons créé de nouveaux et nous avons même eu la chance de présenter parkrun à des membres de notre famille . Qu’il s’agisse d’écouter les amusants directeurs de courses,  de rencontrer des bénévoles sympathiques ou d’avoir des conversations avec d’autres participants durant la course (certains ont même offerts leur eau avec nos enfants assoiffés), tout cela ressemblait un peu à la famille élargie.

With Paarl RD
Conclusion

Je pense que courir en tant que touriste favorise définitivement une nouvelle appréciation et peut-être un engagement plus profond envers sa propre course locale. Je recommande vivement de faire un “parkrun touriste” ou deux!

Vic Stander

ED, Duffins Trail, Ontario.

Share this with friends:

48119132786_ec78e18fb6_k

Not just a run in the park

Independent survey commissioned by UK-based charity parkrun gets more than 60,000 responses and shows that volunteering has a bigger impact on health and wellbeing than just running or walking.   The first weekend of October 2019 saw the 15th anniversary of parkrun. To mark the occasion, parkrun UK have released results from an independent survey,…

Tiare ED Day

It’s a small world after all

This past spring, Tiare Baird was looking to get more involved in the Whistler community, so she started a search for volunteer opportunities.   She stumbled across an energetic Aussie (who also happened to be the Whistler parkrun Event Director) and her Saturday mornings haven’t been the same since, thanks to the people she’s met…