News - 4th March 2020
Tags:

J’appartiens à parkrun

1. I belong at parkrun - group shot

Lorsque May Wang, venant de la Chine, est arrivée au Canada avec sa famille en 2013, elle cherchait quelque chose pour lui donner un sentiment d’appartenance dans son nouveau pays. Presque 7 ans plus tard, May sait qu’elle a enfin trouvé la communauté parfaite – parkrun !
 

C’est d’un ami en décembre 2018 que May a entendu parler la première fois de parkrun Richmond Olympic, mais elle craignait le froid hivernal et croyait que la course n’était réservée qu’aux jeunes, en forme, et non pas à une femme dans la cinquantaine pour commencer ! Néanmoins, elle a pris son courage à deux mains et a commencé en mars 2019.
 

Lorsque May Wang, venant de la Chine, est arrivée au Canada avec sa famille en 2013, elle cherchait quelque chose pour lui donner un sentiment d’appartenance dans son nouveau pays. Presque 7 ans plus tard, May sait qu’elle a enfin trouvé la communauté parfaite – parkrun !
 
1. I belong at parkrun - May
 
C’est d’un ami en décembre 2018 que May a entendu parler la première fois de parkrun Richmond Olympic, mais elle craignait le froid hivernal et croyait que la course n’était réservée qu’aux jeunes, en forme, et non pas à une femme dans la cinquantaine pour commencer ! Néanmoins, elle a pris son courage à deux mains et a commencé en mars 2019.
 

Sa première expérience de parkrun aurait peut-être découragé les débutants moins déterminés – elle s’est perdue en route, a dû commencer plus tard et rattraper le marcheur de file, pour ensuite sous-estimer le point d’arrivée et s’arrêter 1 km plus tôt par erreur ! Elle a tout de même pris la cadence et a terminé dans un temps très respectable de 39 minutes.
 

Ma partie préférée de la course est le café !
 

Le meilleur moment cependant, était d’être invité pour un café après la course. C’est là que May a eu un avant-goût de la communauté parkrun. « Emma, une coureuse régulière, s’est approchée et m’a invitée d’aller prendre un café. Depuis la toute première semaine, c’est ma partie préférée de parkrun – tout le monde était tellement sympathique ! » May a dit qu’elle se sentait comme chez elle; les réguliers l’ont présentée au groupe et elle s’est rapidement fait des amis.
 
1. I belong at parkrun
 
May est reconnaissante envers parkrun pour lui avoir donné un sentiment d’appartenance : « étant une immigrante, j’ai parfois l’impression de vivre en retrait, n’ayant aucun lien avec le Canada ou la Chine. J’ai essayé de faire du bénévolat dans de nombreux endroits, et bien que d’autres organisations de bénévolat aient été agréables, parkrun a été la communauté la plus accueillante que j’ai découverte au cours de mes 7 années vécues ici ! »
 

Elle est reconnaissante d’avoir de solides compétences en anglais, car May reconnaît que les barrières linguistiques et culturelles peuvent être encore plus isolantes. Cependant, à parkrun, tout le monde était prêt à l’aider, de lui parler des résultats, à lui donner des conseils sur sa formation et sa technique – May se sentait vraiment accueillie.
 

Gagner en confiance
 

May a développé sa forme physique tout au long de l’année et a été étonnée de voir à quel point les gens l’appuyait, remarquait son amélioration et l’encourageait à chaque fois qu’elle traversait la ligne d’arrivée. Elle a également rejoint un groupe de course local chinois, chose à laquelle elle n’aurait pas pensé si elle n’avait pas gagné en confiance dans sa capacité à courir au parkrun. Comme elle le dit elle-même – « quand les autres croient en toi, tu oses croire en toi ! »
 

Cette philosophie de pensée l’a poussée à se fixer de nouveaux défis excitants l’an dernier, dont une course de 10 km et réussir une course de 5 km en moins de 25 minutes. À juste titre, c’est lors de son dernier parkrun de la décennie que May a décidé de faire de son mieux, et avec les encouragements de sa communauté, elle a réussi son objectif dans un incroyable temps de 24:58 !
 

May dit que pour elle, la course n’est pas seulement une question de condition physique, mais bénéfique pour sa santé mentale également. Rester active et s’entourer de gens positifs et se faire encourager par les gens de parkrun l’a aidée à combattre l’isolement et la solitude étant nouvelle immigrante – et c’est quelque chose qu’elle encouragerait à tous les nouveaux arrivants d’essayer !
 
87959710_10102947087026383_6685306828915474432_n
 
Depuis sa première participation en ce samedi de printemps 2019, May a assisté à parkrun chaque semaine – si elle ne court pas, elle fait du bénévolat – et franchira le cap de sa 50e participation sous peu. May espère que son histoire incitera les autres à joindre leur parkrun local pour aider à trouver ce sentiment d’appartenance que tout le monde mérite !
 
Par Rhian Bek, bénévole de parkrun Richmond Olympic
 
——————————

 
2013年5月,May Wang与家人从中国移居加拿大,当时她正在寻找某种可以使自己在这个新的国家有归属感的东西。将近7年后,May知道她终于找到了一个完美的社区–Parkrun!
 
May是在2018年12月第一次从朋友那里获知关于列治文奥林匹克公园跑(Richmond Olympic Parkrun)的信息,但冬季寒冷的天气以及 认为跑步只适合年轻人的想法,使她直到 2019年3才鼓起勇气去参加活动。
 
她的第一次经历很令人发笑–她在去参加跑步的路上迷路了, 等她赶到时跑步已经开始了, 然后她又因为弄错了终点而差一点儿没有成绩!她最终以39分钟的时间完成了这场五公里的跑步比赛。
 
我最喜欢的部分是咖啡时光!
 
最美好的部分是后来被邀请一起喝咖啡。这是May首次体验Parkrun这个社区。”常规跑步者艾玛(Emma)邀请我参加喝咖啡。从第一周开始,这就是我最喜欢的Parkrun部分-每个人都非常友好!”May说她立刻找到了归属感, 很快结交了朋友。
 
May说:“作为移民,有时我觉得自己生活在边缘地带。我在很多地方都尝试过作志愿者工作, 但在我生活在加拿大的7年中,parkrun是最热情友好的社区!”
 
她为自己的英语交流能力感到幸运,因为May认识到语言和文化障碍可能使新移民更加孤单。但是,在Parkrun,每个人都愿意提供帮助,从教她看跑步结果分析到为她提供有关训练和跑步的技巧–她感到了真正的包容和欢迎。
 
获得信心
 
May能够始终如一地坚持跑步, 得益于跑友们的支持: 他们注意到她的进步,并在每条终点线上都为她加油助威。她也加入了当地的华人跑步团体,因为Parkrun给了她信心。正如她对自己所说:“当别人相信你时,你就敢相信自己!”
 
朋友们的鼓励给她信心, 促使她在去年参加了半马比赛,10公里竞赛, 并取得了5公里突破24分58秒的成绩。
 
May说,跑步不仅仅关乎身体健康,还有益于她的精神健康。保持活跃并积极面对自己,和Parkrun的跑友们在一起, 帮助她克服了作为新移民带来的孤立和孤独–这是她鼓励所有新移民尝试的事情!
 
自2019年三月的第一个星期六开始,May每周都参加Parkrun–如果受伤不能参加跑步,就做志愿着。May即将庆祝她的第一个里程碑–50次Parkrun。May希望她的故事能激励其他人加入他们当地的Parkrun行列,以找到每个人应得的归属感!
 
Richmond Olympic Parkrun志愿者Rhian Bek

Share this with friends:

Kiwanis Feature Photo March 31

Quand le monde vire à l’envers

La dernière fois que parkrun Kiwanis a publié un article pour ce blogue, c’était suite à une magnifique journée ensoleillée peu après la fête du Canada.  Les choses semblaient prêtes pour une autre belle année ; le 7 mars, ils ont enregistré un taux de participation record pour la Journée internationale de la femme (avec…

Kiwanis finish line

When the world gets turned upside down

The last time Kiwanis parkrun provided a post for this blog, it was shortly after a gloriously sunny Canada Day. Things seemed set for another great year; on the 7th of March, they had a record turnout for International Women’s Day event (with a record number of paper towel rolls donated to the Anova women’s…