News - 2nd September 2020
Tags:

Faites travailler vos méninges

Chainoflakes_2_900x416

Courir pour moi, c’est une forme de thérapie. L’exercice est de toute évidence bénéfique pour tout le monde, mais je souffre d’une commotion cérébrale. La Lésion cérébrale traumatique légère (LCT) comporte plusieurs symptômes et ils ne disparaissent pas. L’exercice avec un LCT doit se faire de façon équilibré. L’aérobie aide à la guérison. Il incite votre corps à libérer les facteurs neurotrophiques au cerveau, qui renforce la capacité cognitive en général et facilite le développement de nouvelles connexions entre les neurones cérébrales. Ces nouvelles connexions pourraient même remplacer celles endommagées. Super, mais il y a un hic. L’exercice aggrave également les symptômes de LCT chez plusieurs personnes. La solution ici est de faire de l’exercice sans vous plus malades.

 

Je devais effectivement prendre mes précautions en marchant au début et en y allant graduellement pour faire du jogging en suivant un programme de 5 km. Ce dont j’avais besoin maintenant était de courir avec un groupe pour m’aider avec ma progression, pendant les mois d’hiver, mais dans une atmosphère où je ne me sentirais pas obligé de faire plus que recommandé.

 

87067463_719496098456518_5768193279560515584_n

 

parkrun était l’idéal. Les coureurs et les marcheurs ont fait tout ce qui devait être fait : aller plus vite ou prendre une pause ou, se concentrer ou même discuter. Tout le monde avait sa place. Plusieurs coureurs ont attendu à la ligne d’arrivée jusqu’à ce que tout le monde finisse, en les applaudissant et les invitant à aller prendre un café ensemble par la suite. Ces gens étaient vraiment là l’un pour l’autre; pour nous tous.

 

La bonne humeur s’est poursuivie tout au long de l’hiver. Peu importe comment froid il faisait, les participants étaient là. Plusieurs groupes se partageaient les tâches de bénévoles pour permettre à tous de courir également; des coureurs costumés pour souligner des occasions spéciales (la Saint-Patrick était un régal). Ils ont même accueilli mon chien comme mascotte.

 

Conseillé par les participants, j’ai complété ma garde-robe de course pour l’hiver (les crampons sont merveilleux en passant) et j’ai passé des samedis matins avec cette communauté de gens qui aiment s’amuser. Finalement, ma participation a été autant bénévole qu’à la course, et le tour était joué – j’ai réussi à courir pendant tout l’hiver. Et de plus, ce n’était pas si mal !

 

Nos événements ont été interrompus en mars et l’automne est maintenant à nos portes. Et c’est avec une certaine mélancolie que nous ne soyons toujours pas réunis pour courir ensemble. Quoiqu’il en soit, je continuerai à courir et à enregistrer mes parkruns virtuels, en sachant que vous êtes toujours là, peu importe où vous êtes dans le pays ou dans le monde, en faisant pareil.

 

Liz McBryan

Share this with friends:

26806336961_d118319139_k

Mise à jour relative au COVID-19 (Coronavirus) : 15 septembre

Il ne reste plus que quelques jours avant la réouverture ce samedi du parkrun de Cape Pembroke Lighthouse aux îles Malouines, ainsi que la reprise des trois événements dans le Territoire du Nord d’Australie. C’est une période incroyablement réjouissante pour nous tous et je suis sûr que je peux parler au nom de toute la…

Cover Photo

River Valley Seasons

Edmonton’s River Valley parkrun began in summer of 2019. I’d recently moved to Edmonton from Ottawa and was excited to have parkrun to introduce me to the weather, and new friends, of my new home week after week. By the time I arrived summer was in full swing and it was warm, sunny, bright, with…