Uncategorized - 16th November 2022
Tags:

Le 11ème anniversaire de parkrun Afrique du Sud !

GL_Novwk3_lead

Cette fin de semaine, le parkrun Afrique du Sud a soufflé sur ses 11 chandelles et pour souligner ses 11 années d’existence, le président de parkrun d’Afrique du Sud, Bruce Fordyce, nous partage sa réflexion sur comment le tout a commencé et le chemin parcouru.

 

Je pense que c’était un jour de décembre, il y a quelques années, lorsque je suis tombé par hasard sur les réseaux sociaux, sur un message d’un parkrun à Huddersfield au Royaume-Uni et qui m’a fait réaliser à quel point nos parkruns en Afrique du Sud sont vraiment uniques et spéciaux.

 

Le message sur lequel je suis tombé mentionnait quelque chose comme ceci :

 

« Allez tout le monde, c’est une journée parfaite pour un parkrun, le soleil brille, il ne fait que 3°C, il n’y a pas de glace noire et une des bénévoles aurait aperçu un blaireau ! »

 

Nous étions au lancement du parkrun Nkomazi ce matin-là. Nkomazi est un canton près de la ville de Komatipoort, à la frontière du Mozambique, et à proximité du célèbre parc national Kruger. Je n’ai pas pu m’empêcher d’être un peu effronté et j’ai répondu :

 

« Allez tout le monde, c’est une journée parfaitement chaude à Nkomazi. Le soleil brille, il ne fait que 35°C et notre parcours passe à travers les champs de canne à sucre. Nous avons dû retarder un peu le départ puisque certains de nos bénévoles ont vu leurs chemins bloqués par cinq lions qui se sont couchés sur la route à Lower Sabie ! »

 

Je dois souligner que les lions ne se trouvaient pas sur la route du parkrun de Nkomazi (s’ils l’avaient été, nous aurions pu avoir une réponse très intéressante de la part de l’équipe d’évaluation des risques mondiaux !). Les lions endormis ont retardé quelques bénévoles qui essayaient de se rendre au parkrun depuis leur site d’hébergement dans le parc national. Ce message m’a fait penser qu’il y a des parkrun vraiment uniques en Afrique du Sud.

 

 

Villiersdorp

 

La faune dans les parkrun de l’Afrique du Sud est unique ; les girafes font partie du paysage au parkrun Umfolozi, les zèbres apparaissent dans plusieurs de nos parkruns, tandis que des antilopes et certains mâles tels que le springbok, l’impala, le blesbok et le gnou sont omniprésents dans plusieurs de nos parkruns. Des pélicans, des baleines et des dauphins peuvent être souvent aperçus dans nos parkruns côtiers. La course annuelle des sardines, sur la côte du Kwazulu-Natal, où certains de nos parkruns sont situés, offre tout un spectacle alors qu’on peut voir des milliards de sardines (formées en nuage) se frayer un chemin alors que les fous de Bassan et les sternes viennent les briser, et ceux-ci se font harceler par des requins, des dauphins et d’autres poissons de pêche (North Beach, Blue Lagoon, Durban Point, Amanzimtoti, Uvongo).

 

Si vous êtes un ornithologue passionné (ou un « twitcher » comme ils l’appellent par-là), nos parkruns offrent un riche éventail d’oiseaux.

 

Et oui, nous avons des reptiles, incluant des serpents, mais heureusement, les apparitions de serpents sont très rares.

 

Il est dit qu’en Afrique du Sud, on trouve « un monde complet dans un seul pays », et cet adage fait bon usage par les différents habitats où nos parkruns sont situés. On y trouve : des déserts (parkruns Aggeneys et Springbok) ; des montagnes (Clarens, Harrismith et Cannibals Cave) ; des cantons (Mofolo Park, Bridgetown) ;  des plages (Big Bay, Stilbaai, Melkbosstrand) ; des vignobles et des jardins (Roses, Franschoek) ; des réserves de chasse Big Five (Hoedspruit, Klipspringer); et aussi dans les centres urbains (Greenpoint, Century City), tout comme les habitants et les parkruns en Afrique du Sud, vous y trouverez une belle diversité

 

ZA_ANNIVERSARY_MODIMOLLE_2

 

Vous y trouverez des grottes riches en fossiles, où certains des premiers fossiles d’hominidés ont été découverts, longent le parkrun Sterkfontein. Nos parkruns les plus éloignés incluent ceux de Namibie et les régions plus espacées du vaste Grand Karoo (parkrun Loxton), ainsi que ceux d’Eswatini et de Namibie.

 

Mais ce sont nos gens qui rendent les parkruns sud-africains uniques, conviviaux et accueillants. Cannibal’s Cave est un parkrun zoulou passionnant. Rondebult, Tsakane Wetlands, Mitchells Plain, Bridgetown, Kwanele, Mapetla et Mofolo sont des parkruns de canton qui dégagent une énergie tout à fait unique. L’échauffement par la musique et la danse au parkrun Rondebult est une tradition spéciale à ce parkrun. Même chose en ce qui concerne l’esprit communautaire des bénévoles au parkrun Port Alfred qui viennent de la maison de retraite locale tous les samedis matin.

 

Heidedal

 

Enfin, par le nombre de participants qui ont adopté le parkrun Delta, pouvons constater aujourd’hui comment les Sud-Africains fréquentent le parkrun depuis sa création il y a maintenant 11 ans. Nous avons commencé avec 26 participants au parkrun Delta, et sommes rendus à plus de 2 000 participants avec les autres parkruns. En effet, le nombre record est de plus de 2 500 participants au parkrun North Beach.

 

C’est avec un sentiment de fierté que nous pouvons dire que nos parkruns en Afrique du Sud comportent le plus grand nombre de marcheurs. Tous sont les bienvenus pour marcher à nos parkruns, personne ne sera ridiculisé et tous reçoivent leur temps et résultats une fois le parcours complété. Nous sommes particulièrement fiers que notre temps moyen pour compléter un parkrun soit supérieur à 42 minutes qui est, la moyenne la plus lente au monde.

 

Drumblade

 

Aujourd’hui, notre famille parkrun est riche et passionnante, et nous sommes conscients que nous n’avons, à ce jour, qu’égratigné la surface. Il demeure que plusieurs parkruns restent à être explorés tout comme plusieurs de nos communautés, qui attendent toujours de découvrir parkrun. Et de façon évidente, tout le reste du continent africain est en attente également …

 

Samedi dernier, c’était le 11e anniversaire du parkrun Delta où tout a commencé en Afrique du Sud ! Et pendant que nous célébrons cet anniversaire, nous sommes très heureux de pouvoir poursuivre à lancer d’autres parkruns dans plusieurs communautés en Afrique du Sud.

 

 

Bruce Fordyce

Share this with friends:

51757508997_6ceb3ab339_o

Translation Ambassador opportunities

As parkrun continues to grow around the world, we are committed to breaking down barriers to participation in regular physical activity and bringing communities together.   Communication plays a vital part in what we do, and we are looking to expand our range of non-English language content. To help us do so, we have created the voluntary…

52303794673_cfc9ee5946_o

1 000 parkruns à la portée

Vous vous êtes déjà demandé qui a complété le plus de parkruns ou qui a le plus grand nombre de participations bénévoles ? Voici Darren Wood et Nicki Clark !   Plusieurs seront surpris d’apprendre qu’aucun de ces deux participants n’était présent au tout premier événement parkrun en 2004. Mais depuis que Darren et Nicki…