News - 18th January 2023
Tags:

10 conseils pour vivre le moment présent au parkrun

GL_Janwk3_leadimage

10 conseils pour vivre le moment présent au parkrun

 

Pour participer au parkrun, vous n’avez simplement qu’à vous présenter. Davina Driver, coach de vie au parkrun en Norvège, nous fait part de quelques stratégies qui peuvent nous aider à apprécier tout ce que parkrun et notre milieu peuvent nous offrir.

 

Suite à la lecture d’un de mes derniers livres, j’ai réfléchi à comment parkrun est un endroit où la magie se passe chaque semaine. Et comment nous devrions essayer de vivre une vie plutôt motivée par la curiosité que par la crainte. En fait, ce n’est qu’en sortant de nos zones de confort que la vraie magie peut se manifester.

 

À parkrun, cela peut aussi simplement arriver que par s’y présenter. Ça ne veut pas nécessairement dire de courir et se défoncer à chaque fois, ou atteindre un record personnel à chaque semaine, ou être la première personne à traverser la ligne d’arrivée. Ça veut simplement dire « être présent(e) » et faire ce que vous pouvez, avec ce que vous avez, cette journée-là. Certains samedis seront meilleurs que d’autres. Votre source de motivation et votre humeur peuvent varier d’une semaine à l’autre. Peu importe, tout ce que vous avez à faire est simplement de vous présenter.

 

Comme coach de vie, je peux vous recommander quelques stratégies à adopter et comment les appliquer afin de vous aider à respecter votre engagement pour simplement faire votre acte de présence.

 

1. Faites une auto-évaluation de votre corps. Remarquez où en est votre corps, au moment présent. Vous sentez-vous énergique ou fatigué ? Peu importe, allez-y. Écoutez ce dont votre corps a besoin. S’il veut être poussé, tant mieux ! S’il a besoin d’une matinée plus tranquille, acceptez-le.

 

2. Synchroniser votre respiration. Laissez-la vous guider. Remarquez où vous la ressentez. La sentez-vous dans votre poitrine ? Dans votre ventre ? Dans vos côtes ? Dans votre dos ? Ensuite, essayez de ressentir votre corps entier qui respire pendant que vous profitez de votre parkrun. Vous pouvez pratiquer cette méditation lorsque vous marchez, faites du jogging, courez ou en faisant du bénévolat. Portez attention à votre inspiration et votre expiration et recommencez cet exercice à chaque fois que votre attention est attirée ailleurs. Si vous êtes seul à faire la surveillance, vous pouvez vous concentrer sur votre respiration en attendant les participants.

 

51394482632_abdaebf7e2_o-1

 

3. Soyez là au moment présent. Soyez conscient de vos mouvements. Si vous participez avec quelqu’un d’autre, connectez avec eux. Écoutez attentivement, donnez-leur toute votre attention.

 

47613386331_b19b389a7b_o

 

4. Utilisez vos cinq sens. Oubliez les écouteurs ! Profitez d’être à l’extérieur dans la nature. Que pouvez-vous voir/entendre/sentir/goûter/toucher ? Ceci est une excellente stratégie pour faire un bon examen de conscience et vous ramener au moment présent. Si vous faites du bénévolat et que vous partez tôt sur le parcours ou que vous vous tenez dans un endroit éloigné, profitez du calme. Écoutez les oiseaux, regardez le lever du soleil, respirez l’air, regardez les feuilles.

 

42427040190_0134dd4dcb_o

 

5. Prenez conscience de votre état d’âme, sans porter de jugement. Le parkrun nous offre un endroit précieux pour prendre conscience de nos réflexions et celles-ci peuvent devenir une source de préoccupations. Essayez de voir vos pensées flotter comme des nuages. Essayez de ne pas trop vous laisser influencer ou d’ignorer certaines de vos pensées qui sont spécifiques. Laissez-les filer. Remarquez à quel point vos pensées sont fluides et comment l’état de votre esprit change. Portez attention aux pensées qui sont périphériques et celles qui sont plus dominantes. Est-ce qu’il y a quelque chose dont vous devez vous occuper ou prendre action ? Ici vous avez une excellente opportunité pour clarifier votre état d’esprit.

 

6. Pratiquez l’autocompassion. Si votre parkrun ne se passe pas comme vous le souhaitiez ou si vous vous sentez préoccupé et que vous vous sentez stressé, dites-vous que vous faites votre possible. Vous êtes debout et présent un samedi matin ! Vous bougez ! Vous respirez ! C’est parfait! On garde ça simple.

 

48942289513_4f46818e62_o

 

7. Pratiquez la compassion envers les autres. Écoutez attentivement lorsqu’une autre personne vous parle. Appréciez les efforts que les autres font pour sortir un samedi matin. Tout comme vous faites de votre mieux, ils le font eux aussi. Essayez de ressentir tout ce que le monde a en commun au parkrun, l’expérience qui est partagée. Prenez en considération le concept africain d’Ubuntu – je suis parce que nous sommes. Si vous participez seul, profitez d’être seuls ensembles.

 

8. Exprimez votre reconnaissance. Pour votre santé. Pour vous et les autres. Pour la communauté. Pour les grands espaces. Pour vos nouvelles espadrilles de course. Pour tout ce vous êtes reconnaissant, pensez-y de façon intentionnelle et dites-vous un grand « merci ». La pratique régulière de la reconnaissance réduit le stress et nous rend plus heureux ! Si vous vous sentez déprimé, rappelez-vous que l’appréciation est l’émotion positive qui vous permet d’avancer le plus facilement.

 

38029469965_fd637b0285_o

 

9. Soyez là. Présentez-vous. Il ne faut pas s’efforcer pour pratiquer une bonne conscience. Faites ce que vous pouvez cette journée-là. C’est là où se passe la magie ! Comme dit le dicton, nous n’avons pas besoin d’une poignée de personnes qui le font parfaitement, nous avons besoin de millions de personnes qui le font de manière imparfaite. Laissez tomber vos propres attentes trop élevées. Si vous lisez ceci et que vous souhaitez attendre que vous soyez « assez bon » pour essayer un parkrun (et je sais que vous êtes plusieurs …), n’attendez-pas ! Vous n’avez pas besoin d’être en forme pour commencer un parkrun.

 

10. Marchez tout doucement. Amusez-vous ! Riez. Ne le prenez pas trop au sérieux. Embrassez le fait que vous faites acte de présence. Et surtout, rappelez-vous que ce n’est qu’un parkrun. N’en faites pas de cas. Peu importe votre performance ou votre humeur, parkrun sera là, à tous les samedis, et vous attendra.

 

Davina Driver

Share this with friends:

315494754_433301925659690_7184068187280654527_n

10 ways to rediscover your parkrun mojo

Whether you are new to parkrun, or you’ve been parkrunning for years, it’s only natural from time-to-time to find yourself in a bit of a parkrunning slump.    Are you struggling for motivation? Have your times plateaued? Tempted by the snooze button? Looking for some inspiration?   Here are 10 ways you can rediscover your parkrun mojo!  …

312733215_5667246626664927_5601994327018041118_n

10 façons pour retrouver votre motivation au parkrun

Que vous soyez nouveau au parkrun ou que vous participiez depuis plusieurs années, c’est normal de vivre une petite écœurantite du parkrun de temps-en-temps.    Vous n’arrivez pas à vous motiver ? Votre meilleur temps est derrière vous ? La tentation du bouton « snooze » est de plus en plus forte ? Vous souhaitez…