Actus - 9th mai 2019
Tags:

J’ai fait un parkrun en Australie!

cof

Il y a deux semaines jour pour jour, j’ai eu le plaisir de me rendre avec mon mari en Australie dans la région du Queensland pour un mariage. 

Après un voyage d’une quarantaine d’heures de l’autre coté du globe et après notre arrivée dans la jolie ville de Brisbane, il nous restait 1h30 de route à faire pour nous rendre dans la ville de Toowoomba où allait avoir lieu la cérémonie.

 

Comme tout bons parkrunneurs qui se respectent, et sachant qu’il y a plus de 250 parkruns en Australie, nous avions vérifié si des parkruns se trouvaient à Toowoomba. Et à notre grande joie la réponse fut oui!

 

Notre programme était donc fait : Arrivée en Australie le jeudi, mariage le vendredi, et parkrun le samedi!

 

Pour la petite histoire et l’introduction « wiki » : Toowoomba est une ville de bonne taille : 146 000 habitants, située à 700m d’altitude (pour y arriver il y a une bonne cote à 10% sur 5km à faire en voiture!). C’est d’ailleurs la deuxième ville non-côtière la plus peuplée après Canberra.

 

Elle est situé 130km de Brisbane dans les terres.

 

Pour ce qui est du parkrun de Toowoomba où nous nous sommes rendus, il a été lancé le 28/09/2013, et il accueille en moyenne… 274 parkrunneurs chaque semaines auxquels il faut ajouter une quinzaine de bénévoles!!

 

Il faut savoir que les australiens se lèvent très tot et sont très actifs! La vie commence vers 6h30 du matin, les cafés ouvrent à 7h (même plus tôt les weekend parfois!) et en conséquences les parkruns commencent à 7h, et c’est tout à fait normal.
Il faut aussi dire qu’il fait chaud très tôt le matin et que le soleil se couche vers 17h30.

 

Je dois avouer qu’un lendemain de mariage, un parkrun à 7h du matin ça pique un peu… mais la motivation était telle que je ne pouvais manquer cette expérience.

IMG_20190427_073457

Evidemment en notre qualité de touristes parkrun venus de France, nous avons été très bien accueillis lors du briefing mais cela n’a pas rendu le parkrun plus simple… Heureusement les deux boucles dans le Queens Park et son jardin botanique étaient magnifiques. Elle offrent une collection impressionnante de plantes de saison, entourés de pelouses, de fleurs et d’avenues d’arbres imposants.

 

À la fin du parkrun, nous avons fait beaucoup de photos souvenir, avec des parkrunneurs même, nous avons échangé, c’était vraiment sympa.

IMG_20190427_074131

Mon seul petit regret, il n’y a pas de partage de collation à la fin du footing, le nombre certainement fait que tout le monde part un peu dans son coin…

 

Mais cela reste une excellent souvenir! Si vous allez à l’étranger dans un pays qui organise des parkruns, je vous encourage à vous y-rendre et échangez avec les participants et les bénévoles! Et surtout racontez-nous (parkrunFranceadmin@parkrun.com)!

 

#jadoreparkrun
Anita AfonsoResponsable de Projet | parkrun Francee: anita.afonso@parkrun.comw: www.parkrun.fr

Partagez si vous aimez:

Carvalho

Un olympien et un lutin au parkrun de Fontainebleau

Le weekend dernier, un post sur la page Facebook du parkrun de Fontainebleau attirait mon attention, on y parlait d’un « petit lutin vert » et d’un athlète olympique français. Je m’empressais donc de contacter Thierry Lestade, le directeur local, pour qu’il m’en dise plus sur cet extraordinaire récit de parkrun… Le voici.   Samedi dernier donc, un parkrun…

chrissie

La parkrunneuse de la semaine : Chrissie

Cette semaine nous avons choisi Chrissie comme parkrunneuse de la semaine. Elle est britannique, ne vit pas en France mais elle est une membre à part entière de la petite et joyeuse communauté du parkrun des Dougnes en Gironde. Avec son mari Steve, leurs chiens et leur camping car, Chrissie a déjà pris part plus…