Actus - 3rd octobre 2019
Tags:

parkrun célèbre ses 15 ans – Comme les temps ont changés!

first run cover

Ce weekend nous fêtons le 15ème anniversaire du premier parkrun qui c’était déroulé à Bushy Park, dans le Sud-Ouest de Londres. Cette première édition comptait 13 coureurs, supportés par 5 volontaires qui ont permis le bon déroulement. Comment les choses ont-elles changées depuis cette fameuse première fois ? Comment était la technologie parkrun il y a 15 ans ? Nous allons faire un petit voyage dans le passé pour voir à quoi ressemblait parkrun a ses débuts…..
 
Jetons
 
Les premiers jetons étaient au nombre de 50 et consistaient de rondelles en acier avec des chiffres gravés au dos par Paul Sinton-Hewitt. Ils ont ensuite été remplacés par des étiquettes en alu, fournis à chaque nouvel évènement par lot de 300, toujours fait main par Paul Sinton-Hewitt, comme dans la photo ci-dessous.
 
tokens
 
Il a fallu plusieurs années avant l’apparition des jetons en plastique. Et malgré les avertissements inscrits sur ceux-ci (j’appartiens à parkrun), une chose ne change jamais, ils disparaissent toujours de temps en temps !
 
Codes-barres et scannage
 
A ces débuts, il n’y avait ni code-barres, ni appareils de scanning. Les résultats étaient obtenus simplement en notant le nom et la position du coureur manuellement dans un ordinateur portable.
 
laptop
 
Voici une photo des premiers jours du Hyde Park Time Trial (renommé Woodhouse Moor parkrun), à Leeds, UK, avec Tom Williams (à droite), aujourd’hui Responsable des Opérations Globales!
 
Avec le temps il est devenu apparent que ce système ne fonctionnait plus – d’une part il commençait à avoir plusieurs personnes avec le même nom ! En 2009 Paul teste un nouveau système basé sur l’identité, en donnant à chaque parkrunner un numéro d’identité parkrun. Une fois ce nouveau système mis-en-place, il n’y avait qu’un petit pas à faire pour penser à des cartes d’identité scannables. Les petits appareils Opticon utilisés encore de nos jours ont été introduits peu après.
 
L’usage des code-barres a été déployé progressivement sur l’ensemble des parkrun. Pendant un certain temps les Parkrunners pouvaient choisir de donner leur nom ou rejoindre une file d’attente plus rapide pour scanner leur code-barre. Certains parkrunners étaient toujours réticents à utiliser leurs code-barres ce qui rajoutait du temps au traitement des résultats chaque semaine. Donc l’approche « pas de code-barre, pas de résultat » est appliqué et le slogan #DFYB – Don’t Forget Your Barcode – est né.
 
Système de chronométrage
 
early timer
 
Le système de chronométrage utilisé par parkrun est aussi passé par plusieurs étapes – du logiciel tout simple utilisé sur un téléphone portable, ensuite sur un ordinateur, avant l’utilisation d’un système de minuterie fiable, mais onéreux, avec TAG Heuer.
 
Tag Heuer
 
Pour la plupart des équipes ce minuteur n’est plus qu’un vieux souvenir mais le parkrun Amager Faelled l’a toujours 10 ans plus tard – et il fonctionne encore parfaitement!
 
Stopwatches
 
Le chronomètre Junsd est ensuite devenu une alternative fiable et moins chère et est déployé partout dans le monde. Cependant, ils ont tendance à faillir, surtout la connexion qui permet l’utilisateur d’importer les données au système. Avec 2000 évènements le cout pour remplacer ces chronomètres est devenu assez lourd.
 
parkrun app
 
parkrun a donc développé la Virtual Volunteer App, souvent mentionné ici, qui est maintenant disponible comme alternative aux anciens chronomètres.
 
Signalisation
 
Pour le tout premier évènement à Bushy Park, la signalisation était simple – il n’en en avait pas ! Il y avait quelques aiguilleurs sur le parcours pour éviter que les coureurs ne quittent le parcours à des endroits clés, mais sinon les coureurs étaient tenus à connaitre le parcours avant de commencer.
 
flour arrows
De nos jours, les parkruns sont bien balisés, généralement avec des flèches jaune fluo et des pancartes. Les parkruns Danois sont bien connus pour leurs flèches en farine sur le parcours, un système qu’ils ont perfectionné depuis de nombreuses années!
 
Globalement, la technologie à peut-être changé mais l’essence de parkrun n’a jamais changé au fil des années – c’est toujours simplement une course de 5km chronométré gratuit, dans un parc, et c’est ce qu’il sera toujours. La technologie, les systèmes et les sites Internet vont et viennent mais l’essence de parkrun restera!
 
Merci au livre « parkrun – much more than just a run in the park » de Debra Bourne – un livre excellent qui décrit l’historique de parkrun.

Partagez si vous aimez:

Image from iOS (13)

Photos de parkrun France de samedi dernier

Bienvenue au tour d’horizon hebdomadaire pour parkrun France samedi dernier. Beaucoup de tenues roses de sortie cette semaine pour souligner la sensibilisation au cancer du sein. Et beaucoup de gens heureux à travers le pays qui ont commencé le week-end avec parkrun. Voici quelques photos de nos événements:   Depuis le départ du parkrun de…

Anders-Hansen-pic-900x416

La vraie pilule du bonheur

Nous savons tous que l’exercice est bon pour nous, n’est-ce pas? Mais pourquoi exactement? Et si tel est le cas, pourquoi n’en faisons-nous pas tous plus?   Ces dernières années, l’un des livres le plus largement discuté a été « Hjärnstark » par le psychiatre Anders Hansen (En anglais, le livre a le titre «…