Actus - 24th octobre 2019
Tags:

Le même, mais un peu plus grand – un compte rendu de course du parkrun de York au Royaume-Uni

York cover

Ce week-end, j’étais de retour au Royaume-Uni, je suis rentré chez moi pour voir des amis, faire une sortie course, et bien sûr, visiter un parkrun ! J’ai visité la magnifique ville historique de York, qui compte aujourd’hui trois parkruns, avec près de 1000 parkrunners qui ont participé ce week-end à ces trois événements.

 
L’événement le plus important est toujours le York Parkrun éponyme, la course originelle dans la ville qui existe depuis maintenant 7 ans. Elle se déroule à l’intérieur de l’hippodrome de York, une boucle et demie autour d’une voie de service à l’intérieur de la piste. Ce n’est peut-être pas l’épreuve la plus pittoresque, mais c’est rapide et plat, et c’est quelque chose de voir le groupe des parkrunners s’étirer le long du parcours.

 
48924457251_9d86b16e74_k
 
J’ai pensé profiter de l’occasion pour faire du bénévolat comme chronométreur pour cet événement, pour voir comment les choses fonctionnaient quand on chronomètre plus de 500 coureurs de parkrun plutôt que les quelques 50-100 coureurs que les petits événements accueillent habituellement.

 
3
Une montre n’enregistre que 500 courses, il faut donc deux montres !

 
Malgré l’ampleur de l’événement, tout s’est très bien déroulé et l’ambiance était très  » parkrun  » – détendue, accueillante et bien organisée, les méthodes ayant été perfectionnées au fil de très nombreux événements. Il y eut des impondérables cependant – une batterie est tombée du mégaphone utilisé pour faire le discours de bienvenue ; l’un des (nombreux) bénévoles qui devaient aider ne s’était pas présenté – mais les bénévoles expérimentés ont tout pris en main. Après tout, l’essentiel est que chacun soit le bienvenu et puisse participer à un événement en toute sécurité.

 

Et le chronométrage – eh bien, il fallait garder toute sa concentration ! Au milieu du parkrun, entre la vingt deuxième et la trentième minute, les parkrunners franchissaient continuellement la ligne d’arrivée. Chaque coureur a besoin d’un arrêt de la montre, ce qui peut être délicat lorsqu’il s’agit d’un grand groupe de 5 ou 6 personnes qui finissent presque toutes en même temps. Mais je suis heureux de vous annoncer que les 568 coureurs de parkrun ont tous été chronométrés correctement, et que l’autre chronométreur, mon ami Dave, et moi-même étions parfaitement synchronisés pendant toute la course.

 
1 
L’autre élément qui est très différent lors d’un grand événement de parkrun est ce qui se passe APRÈS la ligne d’arrivée, dans l’entonnoir d’arrivée, où les coureurs recueillent leurs jetons et font la queue pour être scannés. Ici, c’est très différent d’un petit événement, où le rôle de « régulateur » existe à peine. Les gens doivent encourager les parkrunners à continuer à avancer (juste quelques parkrunners qui s’arrêtent après la ligne d’arrivée et celle ci est rapidement bloquée), à rester en ligne et à ne pas quitter la file d’attente sans être scannés !

 
Mais même si l’ampleur de l’événement indiquait que certaines choses étaient différentes, il y avait quand même des similitudes. Le tempo pour l’événement était le même – 30 minutes avant l’événement, il n’y avait pratiquement que les bénévoles présents et de même, une fois que le coureur de queue a franchi la ligne d’arrivée, tout était rangé et le parcours avait été dégagé en 10-15 minutes. Tout le monde a remercié les bénévoles et est reparti avec le sourire aux lèvres.

 
4
 
Et puis, bien sûr, il y a eu le traitement des résultats et le tri symbolique dans le café après (cette fois-ci un pub). 568 jetons à trier, cela semblait intimidant, mais  » beaucoup de mains rendent le travail moins pénible « , et ils ont été triés rapidement. Beaucoup de gens sont venus au pub par la suite (probablement plus de 50 personnes) et la matinée s’est terminée en beauté avec une discussion sur parkrun autour d’un café.

 
Dans l’ensemble, c’est réjouissant de voir un  » grand  » événement en action, et de voir comment tout fonctionne bien. C’est incroyable de voir qu’ils sont capables de réussir un événement de cette envergure chaque semaine – tout simplement incroyable.

 
Bien sûr, l’un des avantages de parkrun, c’est qu’il est parfaitement évolutif – à mesure que l’événement prend de l’ampleur et que le nombre de participants augmente, il y a aussi plus de gens qui deviennent bénévoles, de sorte que tout évolue au même rythme. Il en va de même pour l’expérience – au fur et à mesure que le parkrun prend de l’ampleur, l’équipe comprend les défis auxquels elle doit faire face, et elle apprend graduellement. Cela fonctionne parfaitement.

 
Nous espérons qu’un jour, les événements en France seront tout aussi importants, car de plus en plus de gens vont découvrir le monde merveilleux de parkrun ! Je suis sûr que les événements français fonctionneraient parfaitement même avec un plus grand nombre de personnes. Nous attendons ce jour avec impatience!

 
Deri Thomas
A24286
Responsable du développement européen des parkrun

Partagez si vous aimez:

cover 1

parkrun France photo round-up from 16th November

Welcome to this week’s photo round-up from around parkrun France, where all our 8 events took place on this grey November morning. Here’s some of the memories from this past Saturday:   First up this week is parkrun Bois de Boulogne, where parkrun tourist Katherine Golding ran her 50th parkrun!   A fine turnout with…

Cover 2

parkrun Statistiques

Le week-end dernier à parkrun en France, il y avait: 8 événements! 219 participants! 41 bénévoles fantastiques! 49 MPs brillants! 9 débutants merveilleux!