Actus - 5th novembre 2020
Tags:

Mise à jour COVID-19 (Coronavirus): 3 novembre

Trees 2

Avec la réouverture des événements dans le Territoire de la capitale australienne (ACT), à Guernesey et sur l’île de Man le week-end dernier, nous avons assisté à 103 événements et à plus de 10 000 participants lors de parkruns dans quatre pays. Il convient également de noter qu’il nous a fallu six ans et demi pour atteindre ce jalon en avril 2011, un exploit que nous avons réalisé en seulement cinq semaines depuis le retour des événements (la deuxième fois) en Nouvelle-Zélande.
 
Et il y a d’autres bonnes nouvelles à l’horizon : La Namibie devrait rouvrir le samedi 14 novembre, et les événements en Australie du Sud reprendront une semaine plus tard, le 21 novembre.
 
Il s’agit là de mesures positives que nous devrions tous célébrer. Lentement, les choses reviennent à la normale dans de nombreux endroits du monde, et nous ramenons les événements parkrun aussi vite que possible là où les restrictions et les autorisations le permettent.
 
Nous reconnaissons cependant que les nouvelles ne sont pas positives partout. L’annonce, plus tôt dans la journée, de la fermeture du Great Run Local au Royaume-Uni nous rappelle que, malheureusement, plus cela dure, plus nous risquons de perdre des occasions de pratiquer une activité physique structurée et tous les avantages qu’elle apporte.
 
Nous continuons à demander que les décisions prises tiennent compte de toutes les preuves disponibles, en particulier en ce qui concerne la transmission de COVID-19 à l’extérieur. Il est essentiel que si nous prenons des décisions visant à empêcher ou à supprimer les possibilités pour les communautés d’être physiquement actives et sociales, le coût de ces décisions doit être mis en balance avec les risques liés à ces activités.
 
Enfin, pour ceux d’entre vous qui sont confrontés à la perspective d’une longue période sans parkrun, sachez que nous sommes là pour vous aussi. Bien que nous ne puissions pas organiser d’événements physiques et nous réunir de manière normale, nos canaux numériques restent ouverts et le (pas)parkrun continue de rassembler virtuellement les communautés.
 
Merci pour votre soutien continu
 
Tom
 
Tom Williams
COO, parkrun Global

Partagez si vous aimez:

japan cover

De la solitude à la plénitude

Haruka Murayama est directrice d’événement au parkrun de Tsujido kaihin koen au Japon. Mais elle a découvert parkrun pour la première fois en Irlande du Nord. Elle nous raconte dans cet article comment parkrun l’a aidée à combattre le mal du pays et a amélioré sa confiance en elle.   Il y a environ deux…

review cover

Portée et impact de parkrun : notre étude

Récemment, une équipe d’universitaires a examiné les recherches existantes soulignant que les personnes participant à parkrun améliorent entre autres leur forme, leur durée totale d’activité physique, ainsi que leur bien-être. Le Dr. Anne Grunseit, membre de l’équipe de recherche du partenariat de recherche sur la prévention de l’école de santé publique de l’Université de Sydney,…