Actus - 15th juillet 2021
Tags:

Une salve d’applaudissements pour tous ceux qui font le déplacement

Applause header

Helen Talkowski n’avait jamais couru. Après être tombée par hasard sur un parkrun dans le parc du coin, elle a vu à quel point c’était un événement fun et convivial et a décidé de s’y essayer.
 
En 2017, j’ai dit à l’une de mes sœurs que j’avais l’intention de suivre un plan d’entraînement 10 km pour débutants et elle m’a dit que je devrais essayer parkrun. Mais je pensais que je serais trop lente et que je n’aurais pas ma place là-bas.
 
J’étais en surpoids d’environ 15 kg à l’époque et je ne me considérais pas du tout comme une « runneuse », je pensais donc que parkrun n’était pas pour moi. Puis, vers 9h30, un samedi matin, je suis allée courir dans mon parc local. J’ai remarqué qu’il y avait pas mal d’autres coureurs, et des gens en dossard fluo m’applaudissaient et m’encourageaient !
 
Une fois que j’ai réalisé qu’ils fermaient la marche du parkrun, j’ai décidé que je voulais vraiment participer un jour, car l’événement semblait amical et sympa. J’en ai parlé à une amie qui m’a dit qu’elle voulait aussi essayer, alors nous nous sommes retrouvées un samedi matin d’octobre 2017 à Southwark Park, Londres, pour notre premier parkrun. J’ai adoré le fait que, lors du briefing pré-parkrun, les habitués nous ont applaudies, rien que pour être venues !
 
L’ambiance était très positive et pas du tout intimidante. J’ai ressenti un sentiment d’accomplissement incroyable et j’ai su que parkrun allait devenir pour moi un moment incontournable de la semaine.
 
L’été suivant, lors du briefing pré-parkrun la semaine où nous célébrions les cinq ans du parkrun de Southwark, le directeur de la course a lu une liste des temps forts de l’année écoulée. J’ai été étonnée d’entendre mon nom : j’ai été mentionnée pour avoir obtenu 11 records personnels. J’ai dû aller lui parler après le briefing pour vérifier que j’avais bien entendu – je n’ai jamais été bonne en sport à l’école et je ne pensais jamais être reconnue pour quoi que ce soit de sportif dans ma vie !
 
Je n’avais même pas réalisé que j’avais obtenu un nombre inhabituel de records personnels. J’étais si heureuse que cela m’a incité à obtenir un autre RP cette semaine-là.
 
Puis quelques jours plus tard, j’ai commencé à ressentir une douleur intense aux genoux, à tel point que j’avais du mal à courir et que je boîtais quand je marchais. J’ai été référée à un spécialiste, et il s’est avéré que je souffrais de nécrose avasculaire. On m’a dit que je ne devais pas courir du tout jusqu’à guérison complète, je n’ai pas pu courir pendant quatre mois.
 
J’étais assez triste, mais l’un des avantages de parkrun est que vous pouvez toujours participer même si vous ne pouvez pas boucler les 5 km. J’ai fait du bénévolat chaque semaine pendant cette période, ce qui signifiait que je sortais toujours de la maison pour prendre un bol d’air frais chaque samedi matin, et j’ai fait connaissance avec de nombreux autres bénévoles et parkrunneurs.
 
applause body
 
Le scannage des codes-barres est ma tâche de bénévolat préférée parce que vous interagissez avec tellement de personnes. J’ai essayé de faire meneuse d’allure, ce que j’ai trouvé assez difficile la première fois, mais j’ai pris le coup maintenant. J’ai été meneuse d’allure pour les personnes voulant terminer en 26 minutes et j’ai vraiment adoré. Ce fut un moment incroyable de voir une bonne amie, qui courait à mes côtés, me dépasser, car je savais qu’elle obtiendrait un RP. Elle était tellement contente, et moi aussi !
 
Le matin où j’ai couru mon 50e parkrun était assez spécial : ma meilleure amie, ma sœur, mon beau-frère et deux de mes nièces sont tous venus pour l’occasion.
 
J’ai maintenant gagné dix minutes entières sur mon tout premier chrono parkrun. Quand j’ai commencé à courir, mon seul objectif était de pouvoir courir régulièrement 5 km en 30 minutes environ. Je ne m’attendais pas à aller aussi vite qu’aujourd’hui, surtout à 44 ans ! J’espère juste que je pourrai encore améliorer mes performances.
 
Ce que parkrun a fait pour la santé et le bien-être de centaines de milliers de personnes est merveilleux.
 
C’est normal d’appréhender votre premier parkrun (j’étais certainement nerveuse), mais allez-y, foncez et profitez ! C’est fun, c’est convivial, c’est gratuit et vous n’avez absolument rien à perdre ! Peu importe votre vitesse, il y a beaucoup de gens qui viennent ici pour marcher chaque semaine et parkrun accueille tout le monde ! Mon seul regret à propos de parkrun est de ne pas avoir commencé plus tôt.
 
Helen Talkowski

Partagez si vous aimez:

Montsouris header

Tour d’horizon des photos prises dans toute la France le 17/7

Cette semaine, nous allons faire un tour de France pour voir avec nos événements qui ont commencé depuis déjà quelques semaines.. Voici quelques photos et rapport du weekend.   parkrun du Bois de Boulogne     Les congés d’été ont bel et bien commencé, et venir en France est toujours compliqué pour les visiteurs, donc…

Applause header

Une salve d’applaudissements pour tous ceux qui font le déplacement

Helen Talkowski n’avait jamais couru. Après être tombée par hasard sur un parkrun dans le parc du coin, elle a vu à quel point c’était un événement fun et convivial et a décidé de s’y essayer.   En 2017, j’ai dit à l’une de mes sœurs que j’avais l’intention de suivre un plan d’entraînement 10…